Accueil » Catégories suivantes » Apple. Les critiques, mon avis.
Apple. Les critiques, mon avis.

Apple. Les critiques, mon avis.

Il y a peu, j’ai écrit un article sur les nouveaux iPhone, les 5C et 5S. Résumé de la keynote terminé, voici mon avis sur la société Apple en général, les critiques faites, etc.

Comme cité précédemment, j’ai écrit il y a peu un article sur les iPhone 5C et 5S dans lequel je résumais un peu ce qui a été déroulé lors de la Keynote. Une façon de condenser et de réunir les différentes informations diffusées au cours de cette fameuse annonce. Maintenant, il est temps de donner mon avis, parce que râler, je sais le faire. Et là, je vais râler. Beaucoup. Mais vraiment.

.

Juste un point avant d’aller plus loin, Makks, mon collègue est repassé derrière moi dans la relecture de cet article et y a ajouté quelques annotations personnels que vous trouverez entre parenthèses et écrites en italique, avec son nom à côté !

.

Cet article tournera donc dans un premier temps autour d’Apple (en général), et je passerais de chapitre en chapitre en abordant différents sujets. Il convient de préciser que je ne suis ni pro-Apple, ni anti-Apple. Je n’ai rien contre Androïd, les Windows Phone et j’en passe. Cet article sera donc parfaitement objectif, et chaque critique sera parfaitement argumentée et justifiée. Alors attention, l’article est long.

Petit sommaire pour vous faire une idée des thèmes abordés :

  1. Apple. Cette entreprise.
  2. Le culte du secret.
  3. iOS. L’OS le plus critiqué.
  4. Mais Androïd est pas mieux.
  5. L’innovation constante ?
  6. Et les écran souples ?
  7. « J’ai la plus grosse »
  8. « J’en ai 41. Et toi ? 8 !?
  9. Retina ? Retinapas ?
  10. Samsung. Le bon, la brute, & le truand.
  11. Et pour la connectique ?
  12. Puissance brute.
  13. NFC. C’te blague.
  14. Apple déchaîne les trolls.
  15. Savoir paramétrer.
  16. C pour COLOR, et pas cheap.
  17. La fragmentation OS.
  18. L’iPhone est (trop) fragile
  19. La sécurité sur les mobiles.
  20. La réalité Haswell.
  21. iTunes. L’adopter ou le jeter ?
  22. Et l’OS dans tout ça ?

Avant la sortie de l’iPhone 3G (le deuxième modèle d’iPhone donc) je dois avouer que je ne connaissais pas du tout cette entreprise. Je savais que les iPod existaient, mais ça s’arrêtait là. Il faut admettre que c’est l’iPhone qui a vraiment propulser cette entreprise et qui a permis de se dévoiler au commun des mortels.

Un jour, je me suis penché sur le site d’Apple que j’avais trouvé très agréable et épuré. Mais ça, c’était avant comme dirait mon opticien. Si je devais retourner sur cette même version du site, avec l’actuelle évolution des standards du web, il est clair que je le fuirais au plus vite ! Bref, petite note d’humour passée, revenons-en aux produits sur le site.

Je me baladais de temps en temps pour voir les nouveautés, et éventuellement acheter un iPod pour remplacer mon indécrottable BALADEUR MP4. Mais si, vous savez, tous le monde a eu son premier MP Man ou bien le premier modèle venu importer de chine via des sites comme eBay. Il faut dire aussi que l’iPod était le seul produit vendu à un prix accessible pour moi. Mais déjà à cette époque là, je trouvais les mac (PowerBook et iMac) HORRIBLEMENT CHER. Et preuve en est qu’au fil du temps, les choses ne se sont pas arrangées.

  Je pourrais rentrer dans un historique total de cette société tant il y a de choses à raconter mais si je commence, on en verra jamais le bout. Ne retenez juste quelques petits points. Tout d’abord, Apple a été fondée par Steve Wozniack & Steve Jobs en 1976 du fin fond d’un garage. Jobs était le cerveau, celui qui décidait, et Wozniack, c’était le mécano. Celui qui a conçu la carte mère de l’Apple I par exemple, en plus d’autres produits qui ont suivis par la suite.

Au cours de son existence, la société Apple a créé de nombreux appareils (souvent innovants) mais presque toujours très cher. Tantôt critiquée, tantôt adulée, elle a toujours suscitée polémique auprès de la presse, des utilisateurs et des technophiles.

Aujourd’hui, ses ventes se divisent en 6 grandes gammes. La vente des Mac, celles des iPod, les iPhone, les iPad, les logiciels, et les accessoires. L’iPhone est d’ailleurs devenu la principale source de revenu de la société, avec 40% des bénéfices produits JUSTE avec ce produit.

Dans sa façon de concevoir, Apple a toujours été guidée par Jobs. (Sauf pendant une certaine période mais on est pas là pour parler de l’histoire complète)(EDIT BY Makks : Bah moi je veux raconter, donc l’histoire, c’est juste que Jobs, étant donné ses ambitions, chiquait un paquet de fric, ca a pas plus aux actionnaires, et ils ont décidé de le virer). Quoi qu’il en soit, Apple a fonctionné d’une manière bien définie qui finalement a été adoptée par beaucoup d’autres entreprises.

Par exemple, Jobs ne voulait pas de trop grosses équipes sur chaque projet. A cela plusieurs raisons, la première étant qu’il voulait conserver l’esprit « start-up ». Pour exemple, pourquoi mettre une équipe de 20 personnes sur la conception de Safari pour iPad quand deux personnes suffisent ? Certes, la tâche est considérable, surtout à deux, mais c’est réalisable.

Viens ensuite une théorie de l’anthropologue Robin Dunbar qu’il a émis en 1992 selon laquelle les êtres humains ne sont pas capables de maintenir des relations stables avec plus de 150 personnes simultanément (en moyenne). Cette théorie résulte d’une étude longue et complète sur l’homme et les primates. Ainsi, la division Macintosh ne comprenait pas plus de 100 personnes.

Ce système de plafond à 100 personnes est d’ailleurs toujours utilisé chez Apple ! Et chaque service garde jalousement ses secrets ! Si vous interrogez quelqu’un du service logiciel par exemple, il sera incapable de savoir se que font les gars qui gère les prochains iPod ou les Mac ! En revanche, chaque personne sait précisément se qu’elle est censée faire. Pas comme d’autres entreprises où elle n’en a qu’une vague idée.

A ce propos, j’ai une anecdote sympa à vous raconter. Vous vous souvenez peut-être des premiers iMac ? Ces machines colorées ? Datant de 1998, elles ont révolutionnées le marché. Mais bref, ces machines n’étaient disponibles qu’en un certains nombres de coloris. Mais un jour, une fuite eu lieu et un journaliste fût au courant avant la sortie de quels couleurs équiperaient ces machines.

Jobs a donc mené sa petite enquête, et a décider pour trouver le coupable de scinder la division iMac en autant d’équipe que de coloris. (6, de mémoire) En réalité, il ne devait en sortir que 5, mais personne ne le savait. Ils avaient également pour consigne de ne rien divulguer à personne, pas même à leurs collègues en charge des autres couleurs. En bref, aucune équipe ne savait sur quel couleur/infos travaillaient les autres équipes.  Ainsi, quand la fuite se reproduisit, il sût dans quel coin fouiller pour trouver le coupable.

Malin n’est-ce pas ?

Pour en revenir à la gestion de l’entreprise, Apple n’est plus la seule maintenant à utiliser ce genre de petites équipes commando. Amazon par exemple a établi la règle dite « des deux pizzas »

En gros, une équipe ne pouvait pas comporter plus de personnes qu’il n’en fallait pour être nourris avec seulement deux pizzas, au cas où (c-a-d souvent, en vrai..) ces personnes soient amener à travailler tard et à devoir manger au bureau. Ça aussi c’est malin. Et ça permet de conserver de bonnes relations. Quand on travaille en petit groupe, c’est toujours plus facile. (EDIT BY Makks : Ouais, bah 2 pizzas, ca fait 2 moi, pas plus ! Donc une équipe de 2, c’est pas bien performant… \o/)

 

La société Apple a toujours chercher à travailler dans le plus grand secret. Les raisons sont nombreuses, j’en suis sur. Toutefois je ne peux en affirmer qu’une : Doubler la concurrence. En effet, je pars moi aussi du principe que si tout le monde sait se que vous faites, il n’y a plus vraiment d’innovation, car à la sortie de votre produit, les concurrents ont également le leur.

.
L’iPad est un bon exemple. Il aura fallu une année entière aux autre constructeurs pour sortir petit à petit leurs tablettes, souvent médiocres, ou beaucoup plus cher que l’iPad. Maintenant, on arrive à une stabilisation des prix. Mais quelques années auront été nécessaire quand même !

« Depuis la mort de Steve Jobs, les fuites sont plus nombreuses ! »

Oui et non. En réalité, je vois ça comme une évolution logique de la chose. Apple a toujours suscité l’intérêt. Autrefois, les enquêtes n’étaient menées que par des journalistes expérimentés avec des contacts « secret » dans des endroits « secret ». Maintenant c’est un peu différent. Avec la popularité prise par Apple, l’arrivée d’Internet, et les millions de personnes sur le coup à chaque fois que l’ombre d’une rumeur apparaît, je trouve ça logique que l’acharnement soit plus présent.

Prenons le dernier exemple en date avec l’iPhone 5C. Sur certains sites il ne se passait pas une semaine sans que 10 articles sur le dit iPhone ne soient publiés. Un morceaux de coque, une charte de couleur, un jeux de vis, un morceaux de carte mère, un composants quelconque.. Tout était bon à lancer une rumeur et.. A enquêter d’avantage.

Je ne mettrais donc pas ces fuites à répétition sur le dos de la gestion de Tim Cook (l’actuel PDG (ou CEO comme ils disent là-bas) d’Apple) contrairement à celle de Steve Jobs, mais bien sur l’acharnement actuel des internautes.

Ça me rappel d’ailleurs cette histoire avec le site gizmodo.us. L’un des gars qui testait l’iPhone 4 l’avait oublié dans un bar (umh..) Je rappel d’ailleurs qu’à ce moment là, rien n’avait fuité sur le design de ce modèle d’iPhone, et qu’on était peu de temps avant sa sortie. L’attente était donc à son comble.

Et là, pouf. Gizmodo publie tout une série de clichés de l’iPhone 4, intérieur comme extérieur. Ils ont racheté l’iPhone à ceux qui l’avait trouvé, et ont tout diffusé sur la toile. En règle général, à ce moment là, Apple envoie sa milice privé de gorilles en noir, mais Steve Jobs a appelé le rédac’ chef de Gizmodo.us et ils se sont expliqué au cours d’un entretien téléphonique. Jobs était d’ailleurs ravis de voir que le nouvel iPhone plaisait.

Je pense qu’au point où on en est, on est en mesure d’inventer l’équivalent du point Godwin en High-Tech. Qu’on parle de Xbox 360, de PS4, de FPS sur console, ou encore (et surtout) d’Apple et d’Androïd, mais je n’ai JAMAIS vus un débat calme, posé, réfléchi, avec de vrais bons argument ! Tout de suite les insultes, les menaces, les critiques. (EDIT BY Makks : Rooh, le cliché.. Ou pas \o/)

La plupart des commentaires que je peux lire sur Internet ne sont clairement que des incitations à la haine, rien d’autre ! C’est dingue d’ailleurs de voir le temps et l’énergie que les gens sont capables de déployer quand il est question de râler. Je trouve ça extrêmement dommage. Aujourd’hui il devient très difficile d’avoir une conversation posé et réfléchi sur la toile sans se faire emmerder par un rageux.. (Voir le chapitre sur les trolls)

C’est au passage la raison pour laquelle j’ai mis deux semaines à écrire cet article (EDIT BY Makks : Et que je vais en mettre autant à le corriger… XD). En dehors des graphismes à réaliser, j’ai fait moult recherches sur tout autant de sujets pour argumenter et imager chacun de mes points, histoire de pas « râler pour râler ».

Qu’on soit fan d’iOS ou non (Moi j’aime bien mais j’en suis pas amoureux non plus) il faut bien reconnaître qu’il a énormément évolué ces dernières années. En témoigne l’image ci-dessous :

Pour récapituler. iOS 1.0 a apporté :

(A l’iPhone Edge donc) Mail, iPod, Calendrier, Photos, Horloge, Messages, Safari, Notes, Météo, Calculatrice, Maps, Paramètres, Appareil photo, Bourse, YouTube (absent de la photo) et Téléphone. Il n’y avait même pas un App Store ou iTunes App Store dans iOS. 1.0 (Qui s’appelait iPhone OS en ce temps, changé pour iOS à partir du 4). Quant aux développeurs, ils étaient invité à créer des web-apps se comportant comme des applications natives avant qu’Apple change d’avis quelques mois plus tard et ne publie son iOS SDK en mars 2008. Aujourd’hui, il y a d’ailleurs près de 500.000 applications sur l’iPhone.

iOS 2 lui a ajouté :

L’App’ Store ! Le 11 juillet 2008 ! Et c’est d’ailleurs là qu’est né le slogan « Il y a une application pour ça » ! Après, d’autres caractéristiques notables sont apparus dans iOS 2.0. Par exemple, la possibilité d’ouvrir documents MS Office, une icône Contacts, la capacité de prendre des captures d’écran, possibilité d’enregistrer des photos dans Safari pour l’application Photos, contrôle parental, Genius création playlist, et l’ajout des emoji !

Pour iOS 3, ça a été :

Un sacré paquet de trucs ! En réalité, ils ont amélioré tout un tas de petits trucs de l’iOS d’avant. Ils ont également apporté des fonctionnalités présentes chez la concurrence et qui avaient été demandés par les utilisateurs. Publié le 17 Juin 2009 donc, iOS 3 a aussi apporté le classique couper/copier/coller. La précision du GPS a également été améliorée. Un compas magnétique est également apparu dans l’application « Plan ». Grâce à cette version, l’iPhone 3GS était aussi capable de filmer. Les MMS ont aussi fait leur apparition, et c’est là que l’app « SMS » a été renommée en « Messages ». Localiser mon iPhone a aussi été introduit par MobileMe. La recherche Spotlight est également apparue au sein d’iOS à ce moment. Tout un paquet de nouveauté en somme, n’est-ce pas ?

Jusqu’à.. iOS 3.2.

Et oui, déjà nous sommes en 2010 ! Le 3 avril plus exactement. C’est là que sort l’iPad ! iOS 3.2 est donc une « petite » mise à jour permettant à l’iPad de supporter cet OS. C’est d’ailleurs à partir de là que les utilisateurs ont eu la possibilité de modifier le fond d’écran d’accueil, ainsi que la possibilité pour l’iPad de passer du portrait au paysage. Cette M.à.J. a également modifié le dock, et amélioré le clavier en apportant de nouveaux gestes.

Puis, iOS 4 est arrivé.

Avec son lot de nouveautés ! Publiée le 17 juin 2010, soit peu de temps après la mise à jour 3.2, elle a apporté le FaceTime, iBooks (premier support natif par Apple pour livre électronique), le multitâche (grosse nouveauté), s’en suit la possibilité de créer des dossiers d’applications. Quelques modifications du design ici et là, mais plutôt mineur. Un zoom numérique est apparu pour l’appareil photo. GameCenter est également apparu à ce moment là, de même que la recherche Spotlight pouvait désormais chercher sur le web et Wikipedia en plus du contenu de l’iPhone !

Jusqu’à iOS 5.

La concurrence étant de plus en plus rude, il a fallu donner un grand coup pour renouveler son OS et réaffirmer son autorité sur le secteur de l’OS mobile. En 2011, Apple a donc dévoilé iOS 5, avec ses 200 nouveautés. L’ajout d’un centre de notification l’apparition de iMessage, modification de l’application photo, la synchronisation sans fil pointa le bout de son nez, de même que l’intégration du client Twitter à l’OS. De nouvelles applications natives sont apparues : Rappels, Kiosque, et les cartes. De nouveaux gestes multi-touch se sont eux aussi pointé, nouveau lecteur de musique sur l’iPad, et possibilité de scinder le clavier en deux sur ce dernier également.

Puis, iOS 6 continue.

Là, ce fût le bordel. Apple décida d’abandonner Google pour son application Plan et créa sa propre App qui fût au passage très critiqué (même si moi je la trouvais très bien). Cette appli apportait la navigation en turn-by-turn, puis la modélisation 3D de certaines villes. L’App Store a été redessiné (nouveau design). Après Twitter, Facebook s’est également joint à l’iOS pour son intégration, Nouvelle application téléphone, avec la possibilité de répondre aux appels entrants par un message texte. Après, c’est surtout des améliorations pour les personnes en difficultés, comme les malvoyant, les sourds ou les aveugles. Siri a également été amélioré.

Et enfin, iOS 7.

Et là, ce fût une VRAI belle révolution. D’ailleurs, jamais un OS n’avait été autant critiqué (à part peut-être Windows Phone, et encore..). Avec iOS 7, il n’y a pas de demi-mesure. C’est soit de l’amour, soit de la haine. Pas de « Mouais, c’est sympa. » Il n’y a qu’à lire les commentaires sur les sites et les forums pour s’en rendre compte d’ailleurs.

C’est dommage de lire ça. Surtout que comme d’habitude, la critique est facile, l’argumentation beaucoup moins. Dire qu’on aime pas, c’est une chose, mais soyez au moins capable de dire POURQUOI vous n’aimez pas ! D’ailleurs, en lisant rapidement n’importe lequel des premiers sites Internet trouvés sur Google, on s’aperçoit que l’OS a été très critiqué dès son téléchargement… En effet, sur l’iPad mini que j’ai offert à ma mère, le téléchargement et l’installation de l’iOS 7 le jour de sa sortie ne m’aura pris que 3H. Mon père sur son iPhone 5 aura mis près de 6H. Pour certains, comme ma sœur via son 4S (oui, on est très iDevice dans la famille) le téléchargement a carrément été.. Interrompu ! Finalement, je suis le seul a pas avoir été emmerdé, vus que quand j’ai acheté mon 5S, iOS 7 était déjà installé.

D’après Akamai d’ailleurs, (La société qui héberge les fichiers d’Apple dans ses serveurs), un pic de téléchargement de près de 450 millions de connexion a été enregistré. Vous imaginez les machines qu’il faut derrière tout ça pour alimenter autant de téléchargement ? Alors à toutes celles et ceux qui râlent en disant « Apple c’est de la merde ils peuvent même pas prévoir que des gens vont télécharger », sachez qu’une telle augmentation du trafic Internet explique LOGIQUEMENT les temps de téléchargement très long. C’est donc normal ! On parle de technologie ici, pas de magie ! Beaucoup de monde, vitesse réduite, c’est normal !

Après quelques heures d’attentes, les premiers bilans sont donc arrivé pour ce nouvel OS, et c’est se que je disais. C’est mitigé.

Mais heureusement, certains aiment iOS 7 !

De mon côté, il y a plusieurs choses que je n’aime pas DU TOUT sous iOS 7.

Sur certaines applications, je trouve le résultat beaucoup trop poussé à « l’épuré ». Comme le calendrier par exemple. C’est même dur de discerner les numéros des jours tellement tout est blanc et vide.. C’est dommage. Tout comme l’appareil photo et sa bande noir avec son gros rond blanc ou rouge, je trouve ça disgracieux. L’effet de transparence pas assez transparent est gênant aussi je trouve, comme quand on change le volume ou qu’on regarde une vidéo. C’est beaucoup trop opaque, ça masque complètement l’arrière plan, c’est dommage..

Après, ce sont certaines animations comme lorsqu’un message s’envoie (en sms) la bulle qui part de la zone de texte semble se couper et saccader lorsqu’elle coupe l’écran. Je trouve ça dommage ! Mais malgré tout, c’est une MAJ que je trouve SPLENDIDE. Colorée, transparente, jolie. L’application météo est une réussite, tout comme l’écran d’accueil, ou l’ajout du panneau de raccourcis. Bref, si vous désirez en savoir plus sur cet OS, je vous invite à cliquer ici.

« Un OS fermé ! »

C’est vrai que beaucoup de choses me déplaisent sur les iDevice d’Apple. (J’ai eu un iPod Touch, un iPad 2, et 3 iPhone différents.) Comme je l’explique (beaucoup) plus bas dans le chapitre sur iTunes, je trouve dommage de ne pas pouvoir ajouter ou supprimer ses données (Musique, photos, vidéos..) en naviguant dans les dossiers comme une clé USB. Ça serait vraiment génial de pouvoir faire ça !

Autre soucis rencontré surtout lorsque j’étais sur l’iPad, ne pas pouvoir brancher de disque dur externe, ou de clé USB.. C’était horrible ! Surtout lorsque je voulais regarder un film.. J’avais un modèle 16 Go, ça se remplissait très très vite au final, et je passais plus de temps à trier mes données qu’à en profiter.. Pareil, la mémoire non-extensible, mais ça rejoint le point précédent. Une petite carte micro-SD pour rajouter quelques Go serait sympa aussi.. J’étais obligé de passé par un adaptateur mais qui ne fonctionnait que sur l’iPad.

Ensuite, vient la « non-personnalisation » de l’iPhone.. Bon, maintenant on peut changer le fond d’écran (Contrairement à Windows Phone ) Mais il est toujours impossible de modifier à sa guise les couleurs, ou les options graphiques.. C’est con, par moment j’aimerais bien pouvoir personnaliser mon appareil, mais non, impossible. Sauf si on le jailbreak bien entendu. D’ailleurs, pour avoir goûter 2 ans au Jailbreak, l’option BiteSMS est celle qui me manque le plus sur mon iPhone aujourd’hui.

Enfin, il faut quand même garder à l’esprit que c’est ça qui fait la force d’iOS. En empêchant les gens de toucher à tout, on limite les catastrophes. Mais à ce propos, j’en parle pour l’avoir lu il y a quelques minutes, un actuel utilisateur de Nexus 4 vient de poster un message comme quoi, en passant de son iPhone au Nexus, il ne s’est pas sentis « libéré ». Il fait la même chose avec le Nexus qu’avec son iPhone. Il se sent pas plus libre ailleurs. Donc bon.

 

Après, les anti-Apple savent râler, menacer, critiquer et insulter, mais on oublie de dire que dans leurs rangs, certains ne sont pas fier d’y être. Ainsi, beaucoup d’utilisateurs Androïd se plaignent de leurs téléphone. Mais ils y restent, parce qu’il n’ont pas les moyens de passer sur un autre portable (pas forcément un iPhone, ça peut être un Lumia ou n’importe) ou qu’ils ont « peur » de changer d’OS, et de passer dans un monde inconnu. (Ça je le comprends à la limite)

Déjà, il faut bien comprendre qu’un bon OS, ou qu’un bon appareil, n’est bien que si il fait ce dont on a besoin. 

Déjà, on peut s’arrêter là. Rien qu’avec ça, pas besoin d’argumenter d’avantage. Combien de fois sur les forums j’ai pu voir des gens critiquer l’écran de l’iPhone 5 parce qu’il ne mesure « que » 4 pouces alors que beaucoup d’autres comme le Samsung Galaxy S4 dispose d’un écran de 5″ ou +. J’ai envie de dire, OSEF ?

A quoi sert d’avoir un écran de 5″ ? Sans déconner ? A pas rentrer dans la poche ? Quand j’étais au lycée, une fille de ma classe avait une phablet. C’était ridicule ! Elle savait jamais ou la ranger ! Si vous de votre côté vous êtes un gros cinéphile et que vous passez votre temps dans les transports, à la limite okay, je peux comprendre que regarder un film sur un grand écran est plus agréable que sur du 3.5″. Mais MERDE ! Soyez respectueux des autres ! On a pas tous besoin d’un écran de 5″, vous êtes pas le centre du monde, comprenez bien ça !

Après, on a encore droit aux critiques inversées.. Ce que j’appelle les critiques inversées, c’est dans les commentaires d’un article sur la puissance d’un produit Apple, tu vas avoir deux opposants Androïd. Celui qui va se venter d’avoir la plus grosse, en te foutant gans la gueule « Ouaaaaais moi j’ai 2Go de ram sur mon S4 alors que toi t’as que 1Go de ram sur ton iPhone 5S !! » ou alors « Ouais ton tel c tro dla meeeerde ta que 1.3ghz et moi j’en ai 2.6 olol c trop dé pigeon chez apple!! » et les autres te diront « Putain mais à quoi sa vous sert bande de pigeons débiles d’avoir 1Go de ram pour jouer à candy rush saga ???? il vous faut au moins sa pour faire tourner angry birds sur ton tel pourris ??? ahahaha imoutons !!!« 

Triste réalité. Surtout pour l’orthographe, et la politesse dans les messages. Enfin bon, revenons-en à ma logique inversée.

Le premier te dira donc qu’avoir la plus grosse est tout ce qui compte. Le deuxième te dira donc que tu en a déjà beaucoup trop. J’ai envie de dire, mettez vous d’accord ? Je sais pas, vous êtes du même camp, vous critiquez le même téléphone, mais vous dites des choses complètement opposées. A un moment, faudrait pouvoir se mettre d’accord.

Bref. Je vous invite à lire le chapitre sur la puissance brute pour continuer ce discours sur la puissance. Mais j’espère que vous comprendrez que je trouve bien dommage de voir quelle haine se dégage de ces messages.

Dernier point avant de clore ce chapitre sur l’OS.

Je ne sais pas si vous avez déjà acheter un téléphone Androïd, mais c’est une vrai plaie. Quand Apple concoie une version d’iOS, elle sait sur quoi elle va tournée. Comment, sur quel terminale, etc. Quand les gugus de Google travaille sur Androïd, ils n’en n’ont AUCUNE idée. Il y a tellement de modèle de téléphones différents, c’est inimaginable ! Et le pire, c’est que d’abord, chaque constructeur de smartphone va venir modifier la version d’androïd, et ensuite chaque opérateur rajoutera ENCORE des trucs dedans !

A peine acheté, l’OS de votre smartphone a déjà été modifié DEUX FOIS.

Je vous invite à lire d’ailleurs, l’excellent article de Farhad Manjoo (traduit pas Peggy Sastre). Il explique comme il a claquer une durite avec un processus d’activation à n’en plus finir sur les modèles comme l’HTC One ou le S4. Il parle aussi de toutes les applications INUTILES rajoutées automatiquement comme Yahoo, Amazon, NBA, un logiciel Sprint pour regarder la télé et un autre pour l’annuaire (et j’en passe..)  parce que les marques se font de la pub dessus. Bien. Passons au chapitre suivant à présent.

UNE BLAGUE.

Les gens sont marrant. Ils mettent en avant un paradoxe dont je vais vous parler ici.

Sur le papier, ils veulent de l’innovation, des nouveautés, du changement. Ils veulent redécouvrir le produit régulièrement, et essayer de nouvelles choses avec leur(s) téléphone(s). Toutefois, ceci est STUPIDE. Sur le principe oui, c’est bien de vouloir, d’espérer, d’imaginer, de créer des vidéos de concepts. Mais il faut aussi regarder la réalité en face. Il est impossible pour une entreprise d’innover tous les 6 mois de sorte à changer entièrement un produit.

Concernant son aspect extérieur déjà, sachez qu’il faut des lignes de productions pour concevoir ces appareils. Et que chaque ligne est adapté à l’objet qu’elle fabrique. Une ligne d’iPhone 4S ne travaillera donc pas sur un iPhone 5C. Jusque là vous me suivez ? Alors imaginez, si tous les 6 mois ou tous les ans, Apple devait non pas créer un nouveau téléphone, mais également une nouvelle chaîne de construction ! Les bâtiments seraient trop petits à la longue, et le coup serait extrêmement élevé !

On parle ici de téléphone haut de gamme je vous rappel. Pas d’une merde en plastique que vous trouverez à 1€ chez votre opérateur. Les contraintes de fabrication ne sont pas les mêmes. Rien que les écrans rétina des Mac, iPad, iPhone sont extrêmement complexes à construire. (Ce qui est la cause de nombreux retards de livraison, surtout pour les derniers Mac). Nul doute que maintenant, avec la surface de saphir utilisé dans les iPhone 5S, le processus de construction est aujourd’hui encore plus complexe.

« On accuse les entreprises de faire de l’obsolescence programmée […] mais en réalité, c’est votre faute »

A vouloir toujours plus, à insister sur les forums pour qu’une entreprise intègre tel système à son produit, pousse à l’obsolescence programmée. Mais d’où vient cette conséquence justement ? Je vais tâcher d’imager mes propos. Vous vous souvenez de Touch ID ? Le fameux lecteur d’empreinte digitale d’Apple.

Cette fonction est réclamée, et hurlée sur les forums depuis des années. Je voyais déjà des gens en faire la demande lorsque nous étions encore qu’au stade des rumeurs sur la sortie de l’iPhone 4. Autant vous dire que ca date. Aujourd’hui, l’entreprise Apple a écouter les demandes des utilisateurs. Et maintenant, que pouvons-nous lire sur les forums ? Que c’est inutile, non sécurisé, trop cher pour ce que c’est etc.

J’ai même vu un utilisateur sur un forum qui comparait le tactile du téléphone avec le lecteur d’empreinte digitale. Il trouvait le lecteur inutile si on ne pouvait pas l’utiliser avec des gants, comme un écran. Pardon ? WTF ? Utiliser un lecteur d’empreinte digitale AVEC DES GANTS ? Bah bien sur. L’année prochaine, on va demander à Apple de mettre en place un scanner rétinien dans la caméra et on va s’amuser à porter des lunettes de soleil tout en fermant les yeux à chaque scanner aussi. Bah tiens.

C’est ça qui me gonfle en réalité. C’est cette communauté qui ne réfléchie pas à se qu’elle dit avant de râler, qui n’écoute pas les arguments qu’on lui donne, et qui n’admet même pas avoir tord. (A voir le chapitre sur les trolls)

Il faudrait savoir aussi. Les utilisateurs font une demande que ces mêmes utilisateurs seront les premiers à trouver ça inutile. PROBLEME ? On accuse les entreprises de faire de l’obsolescence programmée. C’est parfois vrai. Mais en réalité, c’est votre faute.

Le plus gros problème étant que pour innover, il faut faire des changements. Des changements dans le bon sens, c’est mieux. Le problème c’est que si il y a trop d’innovations d’une génération à une autre, la précédente qui, même si elle fonctionne encore très bien, sera considérée comme inutile par les acheteurs.

Quand un développeur conçoit une application, il va utiliser les ressources qu’il a à sa disposition. Si admettons (j’invente là hein !) qu’il n’y ai que l’iPhone 5S tout frais sortis qui intègre un gyroscope, le gars quand il va développer son jeu, il va voir à utiliser le dit gyroscope justement. Du coup, le jeu ne tournera QUE sur l’iPhone 5S et sur les modèles qui suivront. Logique, d’une certaine façon. Le problème, c’est que ça pousse à obsolescence les anciens modèles de téléphone. OS non-installable, fonction désactivée, application impossible à installer..

Réfléchissez-y maintenant. Personnellement, je préfère avoir une grosse nouveauté tout les deux ans que tous les 6 mois ou un an. De sorte que si je doive changer de téléphone, (ou n’importe, de mac, d’iPad etc..) ça me fasse moins mal au postérieur, pour rester poli. Et le changement sera utile et justifié.

Pour plus de détails, notamment sur le 5S, rendez-vous à l’article correspondant.

Avant d’enchaîner sur les fameux écrans souples que tout le monde nous rabâche sur les forums, je conclue ce chapitre par une vidéo concept. Certes très bien faite, très bien pensé, mais qui est loin d’arriver en vrai un jour.


Le principe utilisé dans cette vidéo s’appelle « Pico-Projection ». Sans aller jusqu’à dire que c’est un fantasme technophile, il existe des (grosses) coques pour iPhone intégrant un Pico-Projecteur. Voici d’ailleurs une image du brevet déposé par Apple à ce sujet :

Maintenant, concernant l’utilisation avec un iPhone, je ne vais citer que la marque Aiptek (car il y en a beaucoup) avec deux modèles différents. Dans une coque, et à brancher.

Commençons par la coque :

Projo i15

Personnellement, je la trouve jolie. Elle s’appelle i15 pour les intimes. Plutôt design, qui s’adapte bien à la machine. Le seul problème de ces appareils c’est que la qualité de la projection n’est pas top, et la résolution ridicule (640*480 ici..) En revanche, elle ajoute une batterie supplémentaire qui peu ainsi recharger votre iPhone.

Le second modèle quand à lui est un peu plus Plug’n’Play :

Projo i20

Pour ce modèle déjà moins design et discret, (mais aussi beaucoup beaucoup moins cher) vous avez une résolution d’écran un peu plus grande, mais la qualité n’est toujours pas au rendez-vous.. Ce modèle est l’i20.

Enfin, pour conclure ce chapitre sur l’innovation, et bien qu’il resterait encore des quantité de choses à dire, je parlerais du MacPro.

Le nouveau MacPro d'Apple. Probablement en vente à partir d'octobre 2013

Apple ne l’a pas mis à jour depuis des années. Et il resurgit de nul part. Comme ça, d’un coup, sans prévenir. Quelques semaines avant son annonce, l’actuel MacPro avait même été retiré et interdit de vente en Europe car il ne correspondait plus à une certaine norme énergétique concernant son alimentation.

Comme l’a dit Phil Schiller pendant l’annonce « Pas d’innovation ? Mon cul !« . Il est vrai que c’est un monstre de technologie. Plus petit par la taille que son prédécesseur (et de beaucoup !!) mais incroyablement plus puissant. Toutefois, je m’inquiète un peu de l’usage de ces machines. Quand on voit sa construction, j’imagine mal trouver des pièces de rechange (panne ou upgrade) sur le premier site Internet venu.. J’espère que ça ne fera pas comme l’iMac actuel, où il est quasi-impossible de changer quoi que se soit.

C’est ça le problème des appareils Apple. Ils fonctionnent bien, c’est indéniable. Mais pour changer un truc après, c’est une horreur..

Au même titre que le lecteur d’empreinte digitale sur le 5S, la volonté de voir un écran souple sur le prochain modèle d’iPhone est constante. Et risible également. Régulièrement on peut lire les commentaires d’anti-Apple qui hurlent au scandale que l’iPhone ne dispose toujours pas d’écran souple. Oui. Bah le Galaxy S4 non plus, bah les Lumia non plus, ni les HTC, les LG, et j’en passe. Aucun. Nada. Aucun téléphone au monde ne dispose d’un écran souple, ni aucun terminal d’ailleurs. Et c’est pas près d’arrivé.

Les écrans de Samsung...

Il est impossible de dire quelle entreprise est plus en avance qu’une autre dans la recherche de l’écran souple. En effet, certaines grosses société comme Samsung ou LG propose les concepts, innovations, et nouveautés dans des salons dédiés au high-tech. Apple ne le fait pas de son côté. Et ne l’a jamais fait.

Alors d’un côté, nous avons des entreprises qui montrent un aperçu de leur travail, et d’un autre, une entreprise qui ne montre pas sur quoi elle travail. Difficile dans ces conditions donc d’établir un comparatif des avancées dans le domaine de la souplesse.

Ci-contre, vous pouvez apercevoir un concept d’écran souple par Samsung.

Le truc, c’est qu’à l’usage, l’écran souple apporterait une vrai innovation car il nous ferait utiliser notre téléphone de manière complètement différente. Le poids serait aussi réduit, ainsi que les coups de production. En 2011, il faut savoir que Nokia avait présenté un prototype de téléphone contenant ce type d’écran, qui était contrôle par torsion de celui-ci : Le Nokia Kinect device. De son côté, Sony annonce travailler dessus depuis 2002. Presque 12 ans plus tard, toujours rien à l’horizon.

Autre point contraignant des écrans souples, c’est que pour être souple, il faut que le téléphone le soit aussi. De part sa structure, mais aussi ET SURTOUT ses composants ! N’imaginez pas que le processeur et la batterie en plus du reste vont aimer être tordu dans tous les sens ! Là encore, c’est un problème à résoudre en plus de la conception d’un écran souple.

Comme quoi, entre réclamer quelque chose sur un forum et comprendre pourquoi le produit n’existe pas, sont deux choses bieeeen différentes.

Le problème avec les évolutions, c’est le marketing. C’est en réalité son meilleur ami, car il permet de faire connaitre et vendre le produit, mais aussi son pire ennemi, car ça raconte plein de conneries, et que ça pousse les constructeurs à faire des choses insensé, au détriment parfois de la qualité. Ici, je parlerais donc du capteur photo de l’iPhone.

Il faut savoir que plus le capteur d’un appareil photo numérique est grand, plus l’image sera belle. Je vais tâcher de l’expliquer de manière simple pour que tous le monde comprenne :

Argentique comme numérique, le principe est de capter la lumière sur une surface. Du temps de l’argentique où Kodac était roi, la lumière venait se fixer sur l’émulsion de la pellicule composée de cristaux de sels d’argent sensible à la lumière. Du coup, la photo « s’imprimait » dessus. Avec le numérique, il a fallu trouver un remplaçant à ce système. Et c’est là qu’intervint le capteur. (Image ci-contre)

Lorsque le capteur (numérique donc) reçoit de la lumière, il transforme cette dernière en signaux électriques. Le circuit électronique du capteur va donc analyser et interpréter ces signaux pour former l’image finale. Résultat, plus il y a de lumière, plus il y a de courant électrique, plus l’image est belle !

Et vous avez déjà surement du voir sur vos images des tâches de pixels, surtout en basse lumière ? Ça s’appelle du bruit. J’en ai d’ailleurs fait tout un article sur le sujet. Vous vous souvenez paragraphe précédent les fameux signaux électriques ? Et bien il y a un certain seuil en dessous duquel il ne faut pas descendre. Si il n’y a pas assez de lumière sur le capteur, ce dernier va alors amplifier les courants électriques reçu (déjà pas bien fort) et c’est justement cette amplification qui va causer ces tâches ! Sans ça, votre photo serait noir !

Rendez-vous maintenant dans le chapitre ci-dessous pour comprendre cette histoire de pixels !

Le principal problème est que plus les constructeurs mettent de pixels dans le capteur, moins les photosites ont de place pour bouger. (Les photosites sont sensibles aux courants électrique qui passent dont je parlais juste avant ! C’est eux qui gère tout ça en (très) gros)

Pour rentrer dans la métaphore, imaginez une pièce de genre 15m². Cette pièce sera votre capteur. Et les personnes que nous allons mettre dedans, ça sera les pixels. Si vous ne mettez admettons que 8 personnes (1 personne = 1 million de pixels) dans votre pièce de 15m², vous aurez ce que nous avons avec l’iPhone 5S. C’est à dire que les personnes dans la pièce ne se sentiront pas non plus écrasées, et pourront tout de même se promener dedans. (Sauf si on vous a fait la blague d’y mettre des meubles) A l’inverse, si dans le même espace vous essayez de caler 50 personnes, ça risque de faire mal. Ces personnes seront compressées, et n’auront pas la place de bouger. (Comme le montre le schéma ci-dessous)

C’est se qui est arrivé ces dernières années avec la course aux mégapixels. Celui qui a la plus grosse sur le papier gagnait. Mais le problème c’est que la qualité était bien souvent délaissé. Ainsi, aujourd’hui (et c’est cool) les constructeurs misent avant tout sur la qualité et font machine arrière. Et c’est ce qu’a fait Apple que les trolls puant ne comprennent pas. Ils ont décidé de NE PAS augmenter le nombre de pixels et de mettre un capteur plus grand, et plus sensible à la lumière. Du coup, l’image est forcément plus belle ! Le capteur est d’ailleurs 15% plus grand, et 33% plus sensible à la lumière sur le 5S. Et au passage, si vous cherchez des infos complémentaires comme la construction de la lentille et le reste, c’est ici, sur l’article du 5S, dans la chapitre sur l’appareil photo.

Maintenant, regardons du côté de chez Nokia. Avec le Lumia 1020 en illustration de chapitre.

Ce téléphone dispose de 41 millions de pixels. Enfin ça, c’est se que dit le service marketing. Dans la réalité, il n’en propose que 38. Déjà, vous vous faites entuber de 3 millions de pixels. Alors c’est vrai que pouvoir zoomer dans l’image sans perdre trop de qualité est intéressant, mais au final.. Le rendu est bof. Alors attention, je ne dis pas qu’il fait de mauvaises images, c’est un bon outil photo, mais comparé au capteur de l’iPhone 5S, le Lumia est derrière. Au grand déplaisir des fanboy de la marque avec qui je me suis engueulé sur le site metronews.

Alors pour monsieur tout le monde, les photos seront bien. Mais dès que vous aurez une petite expérience en photo, vous commencerez à voir tous les défaut de ce type « d’appareil photo ». Déjà avec ce Lumia, pour avoir une image pas mal en terme de qualité, il va falloir descendre à.. 5 millions de pixels. Ensuite, l’objectif est un grand angle. De ce faite, vous n’aurez jamais les beaux portraits avec un arrière plan flou ou ce genre de choses, et c’est bien dommage.

Par contre, pour du paysage, les 38 millions de pixels sont plutôt pas mal. Disons que le principal intérêt d’avoir autant de pixels dans l’image est de pouvoir zoomer « dans l’image » lors de la prise de vue, et non pas utiliser un zoom numérique dégueulasse !
Après, attendons les premiers tests complets de l’iPhone 5S, test que j’effectuerais également de mon côté et que je vais publier ici même.

Retenez juste que la qualité ne dépend pas et ne dépendra jamais des millions de pixels, mais de la taille du capteur photo.

Le Retina a été amené avec l’iPhone 4. Au départ, je me rappelle comment les anti-Apple rageait contre cette nouveauté.. Soit disant que c’était inutile, que ça ne servait à rien etc.. De mon côté, passer à l’époque de l’iPhone 3G à l’iPhone 4 a été un vrai choc (NOTE FROM Makks : Idem pour moi, tellement de différences !). Déjà parce que le design n’avait rien à voir, mais surtout à cause de la qualité de l’image tout simplement bluffante.

A gauche, un écran "normal" d'iPhone 3GS. A droite, la même avec un Rétina sur iPhone 4.

La différence est flagrante non ? Pourtant, oui.. A sa sortie, c’était que de la rage pour beaucoup. Un écran rétina allait amener des applications plus lourdes (écran plus grand, logiciels plus grands, normal) Et maintenant, tous les constructeurs proposent ce type d’écran.

Alors qu’on fasse un point. Qu’est-ce que c’est déjà qu’un écran Rétina ? Déjà, c’est juste une marque. Un terme marketing créé, et utilisé par Apple pour désigner un écran dont il est impossible d’y distinguer les pixels à l’œil nu.

Les écrans iPhone 4-4S-5 et les iPod Touch de 4ème et 5ème génération ont tous une dalle offrant 326 PPI (Pixels per inch). Normalement, il ne sert à rien d’aller plus haut, puisque l’œil humain ne distingue plus rien au delà. Ça reviendrait à jeter un verre d’eau dans la mer. On sait qu’il y a plus d’eau dedans, mais on verrait pas le niveau monter pour autant.

Toutefois, certains constructeurs ayant soit quelque chose à compensé (héhé) soit un problème d’ego se sont lancé dans le marketing pur en produisant des écrans à très haute densité de pixels. Ainsi, en 2012, HTC annonça le Droid DNA avec une dalle de 441 PPP. Plus récemment, le HTC One est arrivé sur le marché avec 469 PPI. Pour informations, le Galaxy S4 en propose 441.

Mais voilà, ça ne sert à rien, l’œil ne distingue déjà plus rien depuis un bon moment. Mais bon.

Samsung, contrairement à Apple, est presque une secte en Asie. Le constructeur coréen est tellement rependu sur des secteurs tellement vaste, allant des TV au frigos aux smartphones et j’en passe ! Lorsque la guerre des smartphones a commencé, Samsung a d’ailleurs tout fait pour unifier « le peuple » (ça fait presque guérilla dit comme ça) afin de s’unir contre les iPhone d’Apple.

Ainsi, les conditions de travail déjà pas bien jojo ont été encore durcies. Les employés Samsung font actuellement du 8H30 – 21H, 6 jours par semaine. Avec une pression psychologique énorme. Ils font tout pour acheter aux vendeurs locaux des pièces à bas prix, en faisant en sorte de les avoirs le moins cher possible en faisant une pression énorme là-aussi sur le vendeur qui est à la limite de vendre à perte. Des milliers de plaintes ont été déposées à l’encontre de la société pour des retards de livraisons ou de paiement. Et comme à chaque fois, vu que Samsung est roi, il n’y a jamais de suite. Parfois quelques amendes dérisoire mais sans plus.

D’ailleurs, je ne sais pas si vous avez déjà lu ce genre de messages sur les forums, mais ça me fait rire de voir à chaque fois des gens qui disent « QUOI ? ENCORE UN IPHONE » Bah oui. Un iPhone par an, les gens trouvent sa « trop ». Sauf que si on regarde les autres marques.. C’est presque un téléphone toutes les 3 semaines ! Mais là, personne ne dis rien (NOTE FROM Makks : Ouais enfin faut peut être pas pousser le bouchon non plus, les autres marques sortent un téléphone « far » par an environ, le reste ca flop mais c’est fait à partir des pièces restantes qu’ils peuvent plus utiliser, ou presque) .

Apple comprend au total l’iPhone Edge, l’iPhone 3G, le 3Gs, le 4, le 4S, le 5, le 5S, et le 5C. Soit 9 smartphones depuis 2007, et il n’y en a plus que trois actuellement en vente aujourd’hui. Le 4S, le 5S, et le 5C.  A titre comparatif, il existe plus de 1000 modèles de téléphones différent chez Samsung.

Pour illustrer l’image ci-dessus, j’admet trollé un peu Samsung. Mais je n’ai pas trouvé la même image avec d’autres marques, et je n’ai pas le temps de faire toute une série de montages. Juste, à l’inverse de Microsoft par exemple qui a racheté Nokia et sur lesquels ils ont installé le système « Windows Phone 8 » qui lui, n’a rien à voir avec l’iPhone, beaucoup de marques copies malheureusement l’iPhone et une partie de son interface, comme les icônes de base qui sont presque les mêmes.

Il n’y a qu’à voir le téléphone qui déjà extérieurement lui ressemble. je ne parlerais pas des nombreuses ressemblance visuel de l’interface, Androïd n’étant pas le sujet ici.

Mais autre exemple, après avoir regarder l’image ci-dessus, regarder maintenant celle ci-dessous. Nokia sous Windows Phone 8, et Apple sous iOS 6 sur un iPhone 5. Ça n’a strictement RIEN A VOIR, n’est-ce pas ? Preuve en est que l’innovation n’est pas morte !

Et les autres ?

Mais je ne suis pas pro-Apple. Il y a beaucoup de choses que j’aime chez les concurrents, et je le reconnais. Par exemple, le design des Nokia Lumia est vraiment beau (selon moi). La bande lumineuse des Sony Xperia S donne un côté sympa au téléphone ! Et pour ne pas étendre la liste, certaines fonctionnalités comme le waterproof/dustproof (étanche à l’eau et résistant à la poussière) dont certaines marques font bénéficier leurs smartphones sont selon moi INDISPENSABLES. Et je regrette de ne pas avoir ce genre de choses sur mon iPhone.

Une marque également permettait de choisir la texture et la couleur de certains des composants de la coque (face avant et face arrière) Je trouvais ça sympa aussi, ça permettait d’avoir quelque chose de personnaliser.. (J’ai perdu le nom de la marque.. Oups..)

Les procès.

Les batailles juridiques entre Samsung et Apple ne datent pas d’hier. Chacun accusant l’autre de violer des brevets. Par contre, certaines histoires font plus de bruits que d’autre. Je me souviens avoir eu dans les mains une copie d’un document rendu à ce moment là publique après enquête. Dans ce document était analysé chaque mm² de l’iPhone, et chaque pixel d’iOS pour être adapté au Galaxy S1. Des centaines de captures d’écrans légendées, disant « Il faut qu’on prenne ça« , « il faut qu’on améliore ça » ou encore « ça on l’enlève« . Quand se document a été diffusé au procès, Samsung a perdu toute crédibilité quand ils prétendaient « innover et n’avoir jamais copié Apple ».

L’argumentaire d’Apple tourne autour de deux points : le fait que Samsung viole bien sa propriété intellectuelle, et que les brevets de Samsung mis en jeu ne sont pas pertinents. Pour démontrer le premier point, l’équipe d’avocats d’Apple explique que l’iPhone était un produit radicalement nouveau : utiliser l’écran tactile comme zone d’interaction primaire a nécessité un design novateur, une interface unique, et des concepts inédits. Mais alors, comment prouver que Samsung les a odieusement copiés ? Dans des documents internes, les designers de la firme coréenne admettent être en « crise » face au « paradis » que représente l’iPhone. Ils assurent que le matériel est « facile à copier » — plus tard, Google demandera à Samsung de retoquer sa tablette, trop proche de l’iPad.

Mais Apple ne s’attaque pas seulement au design ! Vous savez, double-tap qui permet de zoomé quand on touche deux fois une zone ? Bah c’est sur iOS que c’est arrivé en premier. Et ce sont des documents estampillés Samsung qui prouvent qu’ils l’ont copié parce que c’était  » facile ».

Et parce que je suis gentil et tout, je vous fournis une copie du PDF de 132 pages directement sur mon serveur, en cliquant ici. (Attention, selon votre connexion ça peut être plus ou moins long à charger, il y a quand même 132 pages ! Au pire, faite un clic droit sur le lien et « Enregistrer sous ») Si vous n’arrivez pas à le télécharger, il est possible de le visionner ici.

Samsung reste pourtant une bonne entreprise. Je veux dire, certes, elle plagie énormément les produits Apple dans le monde de la téléphonie, mais les autres produits Samsung comme les TV par exemple sont très bons ! A croire que tous les fonds de la branche innovations partent ailleurs que dans les Smartphones ^^’

Non, je suis mauvaise langue. Il est vrai que certains de leurs smartphones disposent de nouveautés sympa. Mais si on prend l’exemple du Galaxy S4 qui sort COMME PAR HASARD en doré quelques jours après l’iPhone 5S.. On est en droit de se demander si vraiment Samsung ne cherche pas à faire pareil.

Alors oui, certains diront qu’un nouveau coloris se prépare pas comme ça et que ça doit faire déjà un moment que Samsung a ça dans ses cartons. Sauf que se qu’on oublie, c’est que ça fait déjà 6 bons mois que des fuites et des rumeurs d’un iPhone 5S doré se promènent sur la toile ! Alors après, on ne saura jamais vraiment si ils ont copié ou non. Mine de rien, le hasard des dates et des couleurs joue contre lui.

Mais l’innovation, parlons-en.

Depuis des années Internet et les médias nous bassinent avec une « Montre connectée » par Apple. Attendu à chaque Keynote, elle n’a encore jamais pointé le bout de son nez, ni jamais eu la moindre fuite à son sujet. Pour l’instant, chez Apple, elle n’existe pas (NOTE FROM Makks : Ca, personne ne le sait, à part eux bien entendu).

Mais ces derniers temps les rumeurs étaient de plus en plus insistante quand à la création d’une montre. Samsung a semble-t-il décidé de prendre les devants en sortant (trop) vite sa Galaxy Gear.

Malheureusement.. C’est un flop monumental. Vendu presque 300€, cette montre n’apporte vraiment rien. En plus de n’avoir qu’une autonomie de 24H (Contrairement à la montre de Sony qui tient 3-4 jours et la Peeble qui tient une semaine), sa qualité photo/vidéo est tout simplement catastrophique. pour exemple, les vidéos ne peuvent pas durer plus de 10 secondes. Le micro intégré pour les appels est tellement faible que nous sommes obligé de (presque) collé le poignet au visage.

Alors si vous voulez ressembler à James Bond, ok. Sinon, ça va vite vous gonfler d’avoir le bras en l’air comme ça. 

De plus, elle n’est compatible qu’avec Androïd 4.3, et qu’avec des appareils Samsung uniquement. Donc pour l’instant, seul le Galaxy Note 3 se montrera compatible.

Enfin, elle n’apporte absolument rien d’innovant, ou de nouveau. Aucune caractéristique introuvable sur un autre appareil et exclusivement présente dans cette montre. Bref, à part « rien », je trouve que cette montre ne sert à.. rien. Et comme si on avait pas encore suffisamment enterré la montre, bien que 70 applications soient disponible à son lancement, seule 10 peuvent tenir en même temps, avant que se soit « plein ». Très limité n’est-ce pas ?

J’en ai déjà parlé dans un précédent chapitre, la connectique d’Apple. Depuis sa création, elle n’a changé QU’UNE SEULE ET UNIQUE FOIS. Malgré ça, elle a été énormément critiquée. La précédente connectique armée d’un connecteur 30 broches assez large a été mis en place il y a environ 12 ans (au moment où j’écris ces lignes) avec l’iPod premier du nom. Autant dire que ça date pas d’hier. Cette dite connectique n’a donc changé qu’avec l’arrivée de l’iPhone 5, et par la suite des nouveaux iDevice (iPod, iPad, iPhone) mais à partir de l’iPhone 5 seulement, soit septembre 2012.

Là où avant chaque constructeur avait un chargeur différent ou presque par modèle et gamme de téléphone (Samsung, LG..) Apple a toujours choisi d’unifier le tout. Et c’était vraiment bien, surtout pour les constructeurs d’accessoires qui voyaient leur produits compatibles avec tout ou presque (EDIT BY Makks : Un chargeur de BlackBerry est compatible avec une flopée de portable, ma copine prête le sien à sa mère qui a eu des Samsung et autre…).

Sauf que voilà. Innovation technologique oblige, le connecteur 30 broches laisse sa place au Lightning. Contrairement à son grand frère, il se branche dans n’importe quel sens (pas comme l’ancien connecteur ou une clé USB qui se branche dans un seul sens). Il est également plus fin, et cette nouveauté a permis de libérer plus d’espace dans le téléphone. En témoigne la photo ci-dessous.

Je conçois donc que pour certains, le passage à un iDevice connecté en Lightning port soit pénible si vous aviez beaucoup d’appareils fonctionnant sous 30 broches, comme des enceintes par exemple, mais qu’on aille jusqu’à dire qu’Apple ne fait ça QUE pour prendre les gens pour des pigeons et récolter de l’argent.. C’est abusé. (Voir chapitre sur les trolls)

De mon côté, je découvre le Lightning avec mon nouveau 5S, et je surkiff.

« Sans la maîtrise, la puissance n’est rien. »

J’ai vu un jour la phrase précédente sur un forum, quand on parlait des performances des machine Apple comparées aux concurrents. Bien entendu, l’immaturité des extrémistes fanboy Androïd ne s’est pas faite attendre quand est venu l’instant où cette phrase s’est appliquée à l’iPhone.

Il était donc question des performances « brutes et pures » (qui ne reflètent pas la réalité au passage) des deux nouveaux iPhone 5C et 5S. Les idiots se sont mis à critiquer ces deux machines, notamment le 5S car il est « vendu v’la cher alors que y’a rien dedans, moi j’ai payé 2x moins cher et j’ai 4 coeurs avec 2.3 ghz !! PIGEON« . M’okay. Suite à cela, le groupe Anandtech qui réalisé régulièrement des tests comparatifs est venu mettre son grain de sel en publiant une série de divers tests effectués sur les actuels smartphones.

Tout d’abord, il faut savoir que le processeur A7 de l’iPhone 5S ne comporte que deux cœurs et est cadencé à 1,3 GHz.  Il reste épaulé par un seul Go de RAM. Ces chiffres sont bien en deçà de ce qui se fait dans le monde Androïd, où les meilleures puces comme la Snapdragon 800 embarquent 4 cœurs et ont des fréquences plus élevées (2,3 GHz pour la 800).

Malgré tout, dans la plupart des tests qu’ils ont réalisés, l’iPhone 5S se place en tête de liste, il n’est devancé que par l’Intel ATOM Bay Trail sur certains benchs. Anandtech écrit ainsi :

L’A7 dual core est maintenant [le SoC] le plus rapide que nous ayons testé sous SunSpider, devançant même la Snapdragon 800 de Qualcomm.

Pour les sceptiques, les résultats obtenus sont juste en dessous.

Une autre société baptisé Agawi a effectué des tests, cette fois dans l’optique de streamer des applications via le Cloud dans l’avenir. Le but était de savoir combien de temps il s’écoulait sur les smartphones entre le moment où le doigt touche l’écran, et le moment ou le smartphone enregistre le contact. Pour avoir d’avantages d’informations, notamment sur la méthode utilisé, clique sur cette phrase en rouge.

Sinon, le tableau ci-dessous montre que même l’écran d’un iPhone 4 est 1.3x plus rapide que le nouveau Galaxy S4, avec un temps de réponse respectif de 85ms, et 114ms. L’iPhone 5 quand à lui offre 55ms de temps de réponse, soit quelque chose 2x plus rapide comparé au S4 toujours !

Toujours selon Agawi, ces performances seraient dues principalement à une meilleure optimisation du hardware. Il est aussi possible (mais là on théorise) que la façon dont les applications sont codées modifie UN PEU les résultats. Mais après, pour pouvoir vérifier ça, c’est une autre paire de manches.

A la vue de l’évolution des écrans des iDevice, nul doute sur le 5S et le 5C soient encore devant les iPhone 5 et 4. Mais n’affabulons pas, attendons les résultats !

Quoi qu’il en soit, et je ne dis pas ça pour troller, j’ai utilisé ces dernières années plusieurs smartphones sous iOS7, WP7 et Androïd, ainsi que des tablettes là aussi sous Androïd et iOS. Bah excusez-moi du peu, mais j’ai toujours trouvé que les iPhone et les iPad étaient les produits les plus réactifs du marché.

Au passage, la société va publier une application nommée TouchMark pour que chacun puisse faire un test chez soit et voir de ces propres yeux 🙂

NFC, ça veux dire Near Field Communication. « Communication en champ proche » en français. Vous comprenez maintenant pourquoi on le dit en anglais, c’est plus classe. C’est une technologie assez vieille en réalité (Elle date de 1994 quand même !). Intégrée à nos smartphones, elle permet de payer sans contact.
Je m’explique : Actuellement, quand vous faites vos courses, vous sortez à la fin le chéquier, la carte de crédit etc. Là, vous passez votre smartphone sur l’appareil du magasin, et POUF, emballez c’est pesé ! Sur le papier c’est donc quelque chose de vraiment sympa, qui peut vite paraître indispensable (NOTE FROM Makks : C’est de nouveau utilisé sur les CB, la mienne me permet ca pour un paiement de 20€ ou moins).

MAIS DANS LA RÉALITÉ.. 

Contrairement au Samsung Galaxy S4 pour ne citer que lui, l’iPhone 5S (ou même n’importe quel autre iPhone) ne dispose pas de la technologie NFC. Au grand plaisir des anti-Apple qui ont là un argument de plus pour critiquer les produits de la marque, mais quel est donc le véritable intérêt d’avoir une puce NFC aujourd’hui ?

Aucun, j’ai envie de dire. En réalité, il y a telllllllement peu de magasin équipé avec une technologie NFC, que jusqu’à présent je n’ai vus aucune boutique (mes amis également) qui proposait de payer en passant par le NFC. Et JAMAIS je n’ai ressenti le besoin du NFC sur mon iPhone 4. Dans la logique, il est normal qu’Apple n’intègre pas (encore) la NFC dans ses smartphones puisqu’au jour d’aujourd’hui.. Ça ne sert à rien.

Attendons quelques années de voir comment la technologie va se démocratiser pour voir apparaître cette puce NFC chez Apple !

C’est presque une invitation à la haine, et au racisme par moment. Les gens font preuve de tellement de dégout par moment que ça en devient aberrant. Surtout quand on sait qu’on ne parle que des couleurs d’un téléphone ou d’une fonction sur un autre téléphone ! J’éprouve en réalité beaucoup de peine pour ces gens là. Quand je vois dans quel état ils se mettent pour si peu, qu’est-ce que ça doit être quand il s’agit un réel problème qui impact sur leur vie..

 

Tenez. Sur un article parlant d’une sécurité sous iOS 7 interdisant d’utiliser un câble Lightning non-officiel. Voilà ce qu’on peut lire.

Comme certains ont répondu au premier message, « une connectique qui change tous les ans » ? Sérieusement ? Je m’en souviens moi du temps où les gens venaient nous demander si on avait pas tel ou tel modèle de telle marque pour essayer de trouver un chargeur compatible. Aujourd’hui encore, chez certains constructeurs archaïque d’ailleurs. 1 changement depuis sa création, soit un changement en 12 ans. Et les gens arrivent quand même à se plaindre. C’est fort.

Après, le Touch ID (le déverrouillage par lecteur d’empreinte) n’a pas manqué d’attiser cette haine des trolls.

Le commentaire ci-dessus me double-démoralise. D’une, parce qu’il se conclut par un « rappel toi de ton com, pauvre con » et par un « commentaire de merde« , mais aussi et surtout parce que 64 personnes « soutiennent » l’idée en ayant mis +1 à ce message. C’est.. démoralisant.

Les gens partent d’ailleurs dans des délires psychotiques avec ce lecteur d’empreinte.. D’ailleurs, la police aux US a lancé une petite campagne incitant les utilisateurs à faire la mise à jour d’iOS 7, et à utiliser Touch ID pour les possesseurs du 5S. Quand on regarde cette annonce d’un point de vue « Américain » on comprend pourquoi. Les produits Apple sont très régulièrement volé là-bas. Et iOS 7 a apporté beaucoup de sécurités supplémentaires en cas de perte ou de vol. Idem pour Touch ID qui reste extrêmement sécurisé. Au passage, il est bon de savoir qu’aux US, les empreintes digitales des habitants sont enregistrées et stockées. Ça existe depuis très longtemps, ils ont pas attendu Apple pour ça.

Maintenant, si on regarde ça du côté d’un fanboy Androïd français, on prends ça comme une vague de propagande orchestrée par la police, avec des appareils tellement pourris qu’ils sont obligés d’être mis à jour pour être à la cheville d’Androïd. Et j’invente rien, j’ai perdu l’article, mais c’était une critique faite dessus. Blasant hein ?

Mais heureusement, dans le lot il y a encore des gens sains d’esprits qui ne s’emballe pas en quelques secondes..

Bref. La panique de TouchID passée, on peut revenir sur le autres formes de troll.

Il n’y a pas que des fanboy pré-pubère qui ragent. Certaines grosses sociétés comme Nokia pour ne citer qu’elle, réalisent ce genre de choses régulièrement.

Ci dessus; publié par Nokia Allemagne : « Apple, en recherche de vrais innovations ». C’est juste un gros PHOTOSHOP d’une photo d’un vendeur avec une dame de la 50aine. Tim Cook (CEO d’Apple) a simplement été rajouté dessus.. Et ci-dessous, « L’imitation est la plus belle forme de flatterie. »

Voilà. Donc en gros, Nokia sous-entend au travers de cette dernière image qu’Apple leur a plagié les coloris pour ses iPhone 5C. Alors autant que souvent, j’aime bien les constructeurs quand ils se trolls les uns les autres, parce que c’est souvent bien fait, mais là.. Bof.

Je veux dire, critiquer et descendre une société parce qu’elle applique des COULEURS SUR LA COQUE, c’est bas, ridicule, immature.. Surtout que ces couleurs ne sont pas la propriété de Nokia !

« OUIIIN OUIIIN MON SMARTPHONE PAYE 600€ NE TIENS PAS LA BATTERIE PLUS DE 5 HEURES !! »

J’aurais du demandé à chacune des personne qui m’ont sorti ce genre de phrases un jour de me donner 1€. J’aurais surement pu me payer un 5S 64Go avec ça aujourd’hui. Bref.

Les gens ne savent pas (tous) paramétrer correctement leur smartphone pour économiser la batterie. Combien de fois j’ai pu voir des gens avec wifi + bluetooth + 3G + luminosité à fond + barre des tâches jamais vidé en 6 mois. Forcément que dans ces conditions là, votre smartphone (ou plutôt sa batterie) va tirer la gueule.

Déjà, quel que soit votre appareil, si vous n’avez pas besoin de quelque chose, désactivez-le ! A quoi vous sert d’avoir wifi + bluetooth + localisation + 3G d’allumé quand vous êtes chez vous, à la plage, ou bien au bureau, ou à table chez vous ? Encore que la 3G/localisation je peux comprendre qu’elle soit activée en voiture quand on en a besoin (genre GPS), mais apprenez à désactiver ces options quand vous ne vous en servez pas ! Personnellement, mon iPhone 4 je le fait tenir 1 jour et demi avant d’avoir besoin de le recharger, en me servant très souvent !

Bon, c’est sur, dès que j’active la 3G ma batterie fond comme neige au soleil.. En dehors de ça, quand je coupe la géolocalisation, le wifi, le bluetooth, la 3G (que je n’active que quand je n’ai pas de wifi sous la main, et juste le temps qu’il me faut) la barre des tâches régulièrement vidé, et la luminosité adaptée à l’utilisation du moment, je tiens bien plus longtemps ! De nombreux sites expliquent d’ailleurs comment optimiser votre batterie, je vous invite d’ailleurs à les consulter. Au passage, ce site est d’ailleurs pas trop mal, il explique bien même si tous les points ne sont pas abordés.

Je n’aborde pas le sujet ici pour ne pas que cet article soit encore plus long qu’il ne l’est déjà 😀

Surement l’une des plus grosses erreurs relayée par la presse mondiale que j’ai pu voir ces dernières années. Il a suffit d’une seule photo floue et de très mauvaise qualité pour lancer la dite rumeur : Un iPhone Low-Cost.

Les rumeurs..

.

Et encore, la photo ci-contre est l’une des plus récente. Je n’ai pas réussi à retrouver les premières photos, il y a tellement d’actus sur l’iPhone 5C maintenant, et Internet est tellement vaste, que j’ai perdu l’article dans lequel la photo était publiée.

En tout cas, les fait sont là. Une photo d’une coque en « plastique », et c’est toute la presse qui s’emballe. Soit disant Apple va concurrencer les smartphones sous Androïd en créant une gamme Low-Cost, mais NON !

Heureusement, il y en a qui on gardé les pieds sur terre et qui ont précisé que même si il serait intéressant d’avoir une gamme de produits plus abordables, et que ça permettrait de gagner des parts du marché sur le secteur du smartphone low-cost., il n’est pas dans les habitudes d’Apple de réagir ainsi.

.

ET MAINTENANT, LA VÉRITÉ.

Absorbé dans un élan de rage, les anti-Apple n’auront même pas remarqué que l’iPhone 5 avait disparu du catalogue d’Apple, ou encore lu les articles annonçant l’arrêt de sa fabrication. Trop occupé à troller (voir le chapitre « Apple déchaîne les trolls ») ils ont agit sans réfléchir. De même que la presse soit disant spécialisée.

En réalité, l’iPhone 5C (et j’espère que cette fois ça sera clair pour tout le monde) est un remplaçant de l’iPhone 5. Légèrement mieux sur certains points comme la batterie qui est légèrement plus grande que sur le précédente iPhone 5, son rôle est de toucher cette fois une gamme plus jeune de clientèle, en proposant des couleurs acidulés. (Là encore,je vous invite à lire le chapitre sur les trolls pour voir se que la concurrence en pense)

APPLE N’A JA-MAIS ANNONCÉE SORTIR UN IPHONE LOW COST !!!

Alors là, je ne m’énerve pas parce qu’il s’agit d’un produit Apple, mais parce que chacun a voulu croire ce qu’il voulait bien croire. Il n’y a jamais eu un seul communiqué de fait sur le sujet, et pourtant à la sortie, BAM ! Tout le monde se demandait « Mais où sont les iPhone low-cost ? » C’est ça qui m’énerve. Les gens réfléchissent pas.

Le 5C se veut plus « cool » et plus « jeune » que le 5S, notamment par ses nombreux coloris, et sa coque en plastique est aussi moins fragile que celle en verre du 4/4S par exemple. Mais c’est juste un iPhone un poil moins cher, qui vise les jeunes, et qui à terme remplacera le 4/4S quand ce dernier sera retiré des boutiques.

C’est pas un iPhone fait pour se retrouver dans les mains des habitants de Chine, d’Afrique, d’Inde et j’en passe.. D’autant qu’en Asie, Samsung y est roi (et c’est logique, c’est la nationalité de la boite) Si les gens veulent des téléphones abordables, y’a des centaines de marques dans le monde qui vendent des milliers de modèles de téléphones allant de gratuit à plusieurs centaines d’euros. Même des tactiles, mêmes des copies d’iPhone.

Faut aussi rester réaliste et laisser les catégories de produits dans leur environnement..  Et dans ce cas, on peut aussi casser du sucre sur le dos d’autres marques, genre Samsung. Le S4 à 500€. Bah oui, mais pourquoi ce téléphone là est pas moins cher, genre à 100€ ? Tout le monde aimerait l’avoir à 100€. Et bien parce que le S4 est un téléphone haut de gamme parmi la gamme Samsung. Il est donc normal qu’il soit à ce prix là puisque les technologiques qu’il intègre ont un coup.

Mais quel que soit le produit, la politique d’Apple c’est de marger un maximum et de vendre des produits hauts de gamme. On oblige personne à acheter. L’iPhone est un téléphone. Point. Chacun achète selon ses besoins. Combien d’utilisateurs ont un smartphone à 500€ pour écrire simplement des SMS et aller sur Facebook ? Beaucoup en réalité.

Envie de.. Couleurs ?

Certains continueront de dire que c’est stupide, inutile, que c’est du plagiat etc. Moi je dis que non. Au début, les premiers iPhone n’étaient disponible qu’en noir. Ensuite, à partir du 4 (et encore, après un moment) on a eu droit au noir OU au blanc (EDIT BY Makks : FAUX ! Le 3G existait en noir ET blanc !). Maintenant, c’est gris sidéral, blanc, ou champagne. Tout ça reste quand même très limité. Ce que je sais, c’est que quand j’ai acheté mon iPhone 4 il y a quelques années, j’aurais aimé avoir le choix de la couleur comme maintenant. D’autant que les coques trouées permettent de varier les gammes de couleur et je trouve ça très sympa !

Alors après oui, c’est un choix. On aime, ou on aime pas. Mais vous pensez pas que vous avez mieux à faire que passer votre vie à rager comme des porcs sur les couleurs d’un téléphone ?

Contrairement à iOS, Androïd est une véritable catastrophe au niveau de la fragmentation. Le problème vient du faite qu’il y a tellement de modèles de smartphones différents sous Androïd qu’il est impossible de tout adapter pour chacun d’entre eux. Ainsi, beaucoup ne sont pas capables de faire tourner certaines applications, ou la dernière mise à jour de l’OS. Ci-dessous, un petit schéma montrant dans quelles proportions sont installées les différentes versions des OS Androïd, et ceux d’Apple.

Quand j’étais encore au lycée, nous n’étions pas beaucoup à avoir un iPhone. En revanche, ceux tournant sous Androïd étaient légions. Et souvent j’entendais ces mêmes personnes rager devant leur téléphone ne de pouvoir avoir telle ou telle application parce que justement cette personne n’avait pas un mobile capable de faire tourner l’OS dont il aurait eu besoin pour ceci.

Alors ça, je pense que c’est juste une question de pas de bol. Mes anciens iPhone sont tombé un TRÈS grand nombre de fois. Pour autant, à part de légères traces sur les angles, il n’a RIEN ! L’écran (réputé fragile) n’a jamais eu la moindre cassure. A l’inverse, j’ai déjà vus des gens chez qui l’iPhone est tombé UNE FOIS, pas forcément de haut en plus, et BOUM. Fissure sur l’écran (NOTE FROM Makks : Un pote a fait tomber le sien, un 4, du 1er étage sur un chantier, pas un quart de mal. La chute suivante a été fatale. Un autre pote, en voulant le mettre dans sa poche, l’a loupée (l’alcool surement). Pan, plus d’écran. Donc oui, ça dépend de la personne !).

Je ne sais pas à quoi c’est du, peut-être parfois des problèmes sur les chaines de fabrications ou juste un coup de pas de bol. Mais dire que l’iPhone est très fragile à cause de ça, je trouve ça dommage. Comme le témoigne la vidéo ci-dessous (que j’ai choisi car il y a un slow-motion de haute qualité pour chaque impact) On voit que le Samsung Galaxy S3 résiste pas tellement mieux. Voir moins bien.

Ne faites donc pas une généralité de quelques vitres cassées. C’est pareil pour tout le monde.

Pour le coup, Apple marque un point. Androïd est en effet rempli de conneries et de merdes déguisées en application innocente. Si vous voulez, quand un développeur termine une application iOS, celle-ci doit être validée par Apple qui a droit de vie et de mort sur chaque app’. Si elle réussi ses tests, elle est validée, et se trouve donc sur l’App Store (NOTE FROM Makks : Sachant qu’ils peuvent très bien valider une app, puis la dégager quelques jours plus tard s’ils le veulent).

Chez Androïd, il n’y a aucun contrôle des applications. Du coup, n’importe qui met n’importe quoi et télécharge plus ou moins n’importe comment. Et croyez-moi, j’ai entendu un paquet de potes rager parce qu’en téléchargent des trucs innocent, ils ont plantés leur smartphone.

Après, dans ce chapitre sur la sécurité des mobiles je pourrais parler du TouchID, le lecteur d’empreinte digitale d’Apple, mais je l’ai déjà fait dans le chapitre sur les trolls.

On accorde A TORD 100% du mérite de l’autonomie du MacBook Air Haswell à Apple. En réalité, si le macbook dont je parle ici est capable de tenir aussi longtemps la charge, c’est grâce au processeur Haswell qu’il intègre. Ce processeur a été conçue par la société Intel qui fabrique depuis très longtemps à présent des processeurs pour ordinateur.

Pour la petite note d’histoire, Apple est passée des processeurs PowerPC d’IBM aux processeurs d’Intel en juin 2005. L’annonce a été officialisée à la WWDC.

Cette puce Haswell est donc la 4ème génération des processeurs d’Intel, qui succéda aux SandyBridge en Juin 2013. Déclinée en 41 modèles différents, elle accorde grosso modo 50% d’autonomie en plus aux machines équipées. Sur ces 41 puces, 12 sont consacrées aux Ultrabook, 12 autres aux PC portables, et les 17 autres sont pour les ordinateurs de bureau. Elles vont de la plus puissante à la moins énergivore. Chacun y trouvera donc son bonheur.

Grace à un habile jeux commercial, Apple a eu en exclusivité les premières puces pour pouvoir sortir la première machine contenant ces processeurs, et ainsi pouvoir avancer que le MacBook Air Haswell était LE SEUL capable de tenir plus de 10H. Le truc, c’est qu’à présent les constructeurs sortent à leurs tours des PC portables plus ou moins bien construits tournant sous Haswell. Ainsi, il n’est plus rare aujourd’hui d’avoir des PC sous Windows tourner aussi longtemps (enfin.. presque) que le MacBook Air !

Toutefois, il ne faut pas non plus oublier le système d’exploitation. MacOS X est extrêmement bien fait (voir le chapitre correspondant) et tire correctement partie de ce processeur contrairement à Windows. A voir ce que là suite avec l’OS X Mavericks va donné ! Là, ça promet une belle optimisation, et probablement un gain d ‘autonomie supplémentaire.

D’ailleurs, prenons l’exemple du Vaio Pro 13 de Sony. Vendu environs le même prix que le MBA Haswell. Lui, il tient 6H40 en lecture vidéo, tandis que son concurrent d’Apple tiens.. 14H25. Beaucoup peine d’ailleurs à dépassé la barre des 10H. Donc OUI, Apple propose un produit tournant sous Haswell et optimisé, mais NON, ce n’est pas que grâce à lui que la mac tiens aussi bien la charge, ce processeur Haswell jouant pour beaucoup dans l’équation.

Exit toutes les innovations d’Apple. iTunes reste, selon moi, l’une de ses plus grandes réussites. Alors attention, je ne dis pas qu’iTunes est génial etc. Simplement, créer un logiciel qui permet de synchroniser l’ensemble des iPod, iPhone, et iPad depuis des années, tout en permettant d’acheter de la musique, jeux, sonneries, films etc, et bah sur le plan financier, c’est jackpot, et diaboliquement génial.

Il est donc vrai que l’industrie musicale a été grandement modifiée de part l’arrivée d’iTunes. En règle général, les artistes et les maisons de disques ne sont pas contre ce système, mais il arrive que parfois, les droits de diffusion sur la plateforme posent problème. On se souvient par exemple du bazar qu’ont fait les morceaux des Beatles. Les familles ne voulaient pas que les albums du groupe se retrouvent sur iTunes, et il a fallu attendre un moment avant de les voir disponible !

Apple propose via iTunes une option sympa qui permet de « prévisualiser » un morceau. On en écoute une petite partie en somme. Cette option a d’ailleurs fait polémique quand Apple a voulu rendre cette preview plus longue qu’elle ne l’était déjà.

Sinon, pour celles et ceux qui sont sous d’autres plateforme qu’iOS (et qui donc ne connaissent probablement pas iTunes) celui-ci sert de « centre de synchronisation ». Vous brancher votre appareil, il apparaît dans iTunes, et de là, vous cocher/décocher les musiques, films, jeux, etc que vous voulez dessus ou non. Sur le principe encore une fois c’est sympa, mais à la longue.. Qu’est-ce que ça peut être chiant par moment.

Je me souviens du temps où mon premier portable était un LG. Je n’avais qu’à le brancher sur mon PC, dans « Poste de travail »  il apparaissait comme une clé USB avec dedans des dossiers (Sonneries, Photos, Images, Films…) Et j’avais juste à faire un copier coller de se que je voulais dedans, c’était aussi simple que ça !

J’aurais aimé que mon iPhone puisse faire pareil. Malheureusement Apple ne proposera jamais cette solution ! Bref, je ne porte pas iTunes dans mon cœur, même si il propose certains avantages indéniables.

Pendant des années j’ai utilisé des Windows. J’ai eu Windows 95, 98, XP, Vista, Seven, et 8 dans les mains. Si vous saviez combien de crise de nerfs j’ai pu avoir à cause d’eux.. En particulier Vista et Windows 8. MAIS BORDEL. Une honte ! (NOTE FROM Makks : On est deux dans ce cas ! Vista, cette daube infâme… et 8, pas trop mal, quand il veut marcher quoi)

Vista avait même cramé mon disque dur interne, pour vous dire (NOTE FROM Makks : Il avait du commencer à faiblir, et après un coup de maintenance et c’est fini. T’aurais pu être sous OS X ou une distro Linux que ca aurait rien changé, mais le destin a voulu que tu sois sous Vista à ce moment là) ! Et Windows 8 ne fonctionne juste carrément pas sur mon actuelle machine, sans que je sache pourquoi ! Pour informations, ma tour Windows se compose de :

  • Carte mère GigaByte GA-970A-UD3
  • Processeur AMD FX(tm)-7100 Quad-Core 3.8Ghz
  • 12 Go de ram en DDR3
  • Une AMD Radeon HD7770 avec 1Go en DDR5
  • 5To de stockage en disque dur SSD et mécanique dans la tour
  • Un bloc d’alimentation (neuf !) Corsair CX Bronze 430W
Bref, sans aller jusqu’à dire que c’est un supercalculateur, c’est quand même pas un smartphone. Malgré ça, impossible d’installer Windows 8, même en version officielle, sans avoir de nombreux pépins dessus ! Il plante sans arrêt, et la dernière fois que je l’ai installé (Soit il y a quelques jours au moment où j’écris ces lignes), il a simplement.. Refusé de démarrer, m’offrant une série d’écrans bleu foncé et noir clignotants à la place de l’identification utilisateur. Tout ceci, même en partant d’une installation propre, avec un formatage complet au préalable, des composants parfaitement propres et correctement branchés, bref.. Ça me gonfle.
Du coup, j’ai réinstallé une version pro de Windows 7 en 64bit. Sinon, j’utilise au quotidien mon MacBook Air Haswell. Au moins, sur lui, ça plante pas. En effet, à titre comparatif, mes logiciels photos comme Lightroom ou Photoshop plantent SANS ARRÊT sur mon Windows, ou bien ils sont extrêmement lent. J’ai essayé de traiter la même série d’images sous Lightroom 5 avec les deux ordinateurs. (397 raws en 24MP chacune) la transition entre chaque image était instantané sur le Mac, chaque modification apparaissait en temps réel. Tandis que sur le Windows, j’avais un temps de chargement entre chaque image.. C’était horrible. Au passage, une vidéo de démonstration du MacBook Air Haswell faisant tourner Lightroom 5 (par mes soins bien entendu) est disponible ici.
En revanche, là où le Windows a rattrapé le Mac, c’était sur l’exportation finale. Mais je mets ça sur le compte de la machine beaucoup plus puissante que sur l’OS en lui-même.
Bref, ceci passé, passons à l’interface.

L'interface de WIndows 7

L'interface de MacOs X Mountain Lion

Je ne partirais pas dans une explication poussée des deux OS, mais je vais en retenir l’essentiel. Bien que l’usage soit le même et que la clientèle visée est là aussi la même, les deux OS fonctionnent de manière complètement différente. J’adore MacOs. J’adore mon Mac. MAIS (il y a toujours un mais) il y a des options Windows que j’aurais aimé avoir sur mon Mac. La navigation dans le Finder me gonfle profondément d’ailleurs (NOTE FROM Makks : C’est parce que t’es pas habitué à utiliser du système Unix monsieur 😛 ). Mais là où je voulais en venir dans mon chapitre, c’était sur.. LE PRIX.

 

« Apple c’est grave cher ! »

Voui voui voui. Mais avez-vous déjà fait attention aux prix des OS ? Un Windows est facilement à vendre entre 100€, 200€, 300€, parfois même plus ! Alors certes depuis Windows 8 le prix des licences a baissé, mais je me souviens de la version intégrale de Vista et Windows 7.. 500€ en boutique ! C’est juste énoooooorme.

De son côté, Apple garde des tarifs extrêmement bas sur ces OS, comptez une 20aine d’€ à chaque fois environ. (Voir 30) On est bien loin des tarifs de l’OS de Microsoft !

« Moi j’suis sous Mac. Moi, j’ai pas de virus. »

En vrai, si, il y en a. Mais très peu. Il faut savoir que les gugus qui créent des virus le font pour faire chier tout le monde. Dans la logique, quitte à passer des nuits blanche à coder son oeuvre diabolique, autant que ça emmerde le plus de monde possible non ? C’est donc pour cette raison que les virus visent principalement les ordinateurs tournant sous Windows, car il y en a beaaaaaucoup plus que tournant sous MacOs ! (NOTE FROM Makks : Petite précision à ce niveau-là, les virus ont en premier lieu été créé pour les PC sous Windows car les entreprises utilisaient toute Windows, donc vol de données sensibles etc. beaucoup plus facile, puis ça s’est étendue à tous les PC sous Windows en général)

Mais n’allez pas croire que MacOS est mal protégé. Bien au contraire. Mais il faut quand même bien retenir le fait qu’ils sont beaucoup moins exposés aux risques que les Windows de part leur faible nombre sur le marché en comparaison des PC..

Bref. Quoi qu’il en soit, ces deux OS sont aussi différent l’un de l’autre que peut l’être Androïd avec iOS. Il ne faut donc pas « trop » chercher à les comparer non plus. Personnellement, après une longue période d’adaptation, j’ai fini par adopter Mac et délaisser de plus en plus mon Windows.

Voilà, nous sommes à présent à la fin de cet article. J’ai essayer d’être le plus complet et le plus clair possible tout au long des chapitres qui le compose, et d’argumenter chacun de mes choix. Quoi qu’il en soit, ce fût un travail colossal (presque 2 semaines pour tout écrire, créer toutes les illustrations etc). Je vous demanderais donc d’être respectueux vis à vis de mon opinion, même si vous ne la partagez pas ! A la limite, argumentez vous aussi de votre côté !

Et si vous voulez partager mon article sur d’autres site, que ce soit intégralement ou en partie seulement, merci de me le demander avant 🙂

 

N’oubliez pas de remercier Maxime (Makks) pour sa courageuse relecture de l’article avant sa publication!
On peut au moins lui offrir un bout de pizza, et une canette de coca non ?

ENDING NOTE FROM Makks : Il est 2:23, j’ai fini de relire et de corriger toutes les fautes que j’ai pu relever dans ce pavé. Donc je veux bien la pizza et le coca \o/ pour ceux que ca intéresse, je risque de poster un article dans quelques temps sur comment économiser sa batterie sur un smartphone (plus particulièrement l’iPhone, vu que j’ai un iPhone 4).

.

A propos de Evan FORGET

Fondateur du site et principal rédacteur de Bref le Mag. Photographe dans la vie, et passionné de bugs et de technologies.

9 commentaires

  1. Moi, j’aime bien avoir les accusés de réception sur mon portable. Donc, l’iPhone… ^^’

    Blague à part, c’est un beau, long et fastidieux article ! 🙂 Merci beaucoup et bravo pour son écriture !

    De mon côté, je choisis de changer de smartphone pour quitter la pomme. Bien qu’ayant un Macbook et que l’écosystème Apple (iCloud, iMessages, etc) fonctionne à merveille avec mon iPhone 4, quelque chose me chagrine sur iOS. La sensation globale d’être un peu enfermé, que ce soit en imposant safari comme navigateur par défaut, le fait que je préfère un verrouillage par symbole plutôt que par quatre chiffres, plein de petites choses mais je comprends bien que mon avis soit purement personnel ^^’ Ça tient aussi du feeling que chacun a envers son smartphone 🙂
    Apple n’a pas réussi à me surprendre par son annonce du 5S, pourtant j’en attendais beaucoup. Je ne sais pas exactement ce que j’attendais, peut-être du « ouveau » et non pas du « mieux ». Mais bon, là encore, c’est de l’avis de chacun !

    Je concède que les iPhone ont quelque chose de particulier que les terminaux sous Android ne possèdent pas, et je ne doute pas que le passage de l’un à l’autre me fasse un peu mal ^^’ Toutefois, advienne que pourra, et rien ne m »empêchera de retrouver Apple avec l’un de ses prochains modèles 🙂

    Je pense que les deux côtés ont de belles marges de progression et peuvent encore faire de bonnes choses !

  2. Mouahaha il reste quelques fautes d’orthographes 😉

    Article très complet, avec lequel je suis complètement d’accord.
    Nonobstant de la côte que Androïd pseudo récupère avec leur phablet je soupçonne Apple d’être capable de se mettre à niveau pour pouvoir vraiment toucher ses utilisateurs haut de gammes.
    Bref, suite à cet article, mon envie de changer d’iPhone et de passer du 4 ou 5S ne cesse de grandir.
    Merci à toi pour ce travail.

    • Il reste des fautes ? Ne vous en faites point Messire ! Maxxs sera fouetté en place publique, et la vidéo sera sur Facebook !

      Si jamais tu changes du 4 au 5S, crois moi que ça va te faire TRÈS bizarre ! C’est aussi du 4 au 5 que je suis passé, c’est vraiment le jour et la nuit ! Hésite pas à revenir ici pour nous faire partager tes impressions 😉

  3. Bel article, 2jours pour le lire ! Je vais donner mon avis, bien que subjectif et surtout personnel du pourquoi j’ai choisi de m’allier à la Pomme.

    Voilà maintenant quelques années, je passais sous Mac (4 ou 5 ans). J’achetais mon premier macbook Unibody à l’époque en 13″ et mon premier iphone 3GS. A cette époque, j’étais jeune, j’étais encore au lycée et c’était surtout pour en jeter. (Quid du regard des autres ?). Je ne connaissais que très peu cette marque pour être honnête, ce qu’elle proposait et ce qu’elle ne proposait pas. Mais j’ai très vite été restreint avec un écran aussi petit, l’incapacité de jouer et de regarder mes films sur ma TV sans adaptateurs. (Et oui, tout est propriétaire chez Apple, même les ports). Mais bon, sa stabilité me faisait rêver, m’emmenait loin des environnements Windows qui te plombe le moral quand tu veux l’allumer.

    Les années passent, un Macbook Pro arrive mais très vite revendu car je changeais de formation pour travailler dans le Web. Et travailler dans le Web sur du 13″, c’est déconseiller, surtout pour coder ou faire un peu de Toshop. Je retourne donc chez mon ami de toujours, Windows. Je vivote avec pendant 1 an puis je dégote du boulot où l’on travaille essentiellement sur iMac 21 et 27″.

    Au début, c’est déroutant mais après avoir créer un réel environnement de Dev, je me suis vite rendu compte que retourner sur Windows était sûrement ma plus belle erreur (si des fois que c’en est une).

    Chez Apple, on paye la marque, c’est vrai mais surtout la qualité et le gage que vous aurez une machine qui fonctionne sans poser de question. Ce qui me marque le plus, c’est la rapidité d’exécution, sa stabilité, le fait de faire ce qu’on veut, le fait que notre machine fait ce qu’elle doit faire. Et chez Windows, ce n’est clairement pas le cas. Tout cela pour dire que, mac n’est pas fait pour tout le monde, je dirai même que c’est plutôt fait pour une utilité professionnelle (en quelque sorte).

    Si on achète Mac, on sait que l’on s’enferme dans un éco-système et on achète en état de cause. Cet E-Système qui te permet d’avoir tout de synchro avec ton iPhone, ton Macbook Pro … c’est une famille qui vit avec vous tous les jours et qui s’auto-complète. On paie cher pour avoir du matériel de qualité et un service à la hauteur de ce que l’on demande ni plus ni moins. J’ai eu chaque Samsung Galaxy S et à chaque fois, j’accourrai pour me procurer un iPhone. Non pas parce qu’il est beau, plus petit… Mais parce qu’il fonctionne tout le temps, sans ralentissement et que iOS est juste simple et efficace. (Mention tout de même au Galaxy S4 GOOGLE EDITION qui m’a fait hésiter).

    • Merci pour ton commentaire ! Je te rassure, de mon côté j’ai mis bien plus de deux jours pour l’écrire !

      J’ai beaucoup aimé ce paragraphe de ton commentaire :
      « Chez Apple, on paye la marque, c’est vrai mais surtout la qualité et le gage que vous aurez une machine qui fonctionne sans poser de question. Ce qui me marque le plus, c’est la rapidité d’exécution, sa stabilité, le fait de faire ce qu’on veut, le fait que notre machine fait ce qu’elle doit faire. Et chez Windows, ce n’est clairement pas le cas. »

      Je trouve qu’il résume bien cet article !

  4. Je trouve que tu es un peu « dur » avec Android, qui n’est certes pas parfait mais qui possède toutefois de nombreuses qualités. En lisant l’article j’ai eu l’impression que tu n’as jamais vraiment testé un « bon » téléphone Android,beaucoup de gens autour de moi possèdent des iPhones, et s’accordent à dire que: l’iphone est trop fragile (plus que de nombreux autres téléphones), a une batterie très faible (tient difficilement la journée entière si on s’en sert normalement -> usage normal + un peu de jeux/YouTube/internet), et est trop limité (OS fermé, pas de port micro Sd). Apple fait de bons produits, c’est indéniable, mais de là à dire qu’ils sont au-dessus de la concurrence, comme j’ai l’impression que tu l’exprimes dans ton article, il y a un pas, que je ne franchirai pas. Cordialement.

    • Orf, disons que j’ai essayé d’être objectif avec les Androïd que j’ai en en main (une dizaine différents).

      Après, je dirais pas que l’un est mieux qu’un autre (c’est comme pour les ordinateurs) l’essentiels est que le téléphone réponde aux besoins de l’utilisateurs !

  5. Salut salut 🙂

    Je sais que cet article a été publié il y a bien longtemps mais il trop bon et a nécessité trop de travail de ta (votre) part pour que je n’y réagisse pas 😉 (je précise que pour ma part je suis plutôt dans le « camp » pro-apple même si j’admets volontiers que les autres ont du potentiel voir même des points où ils sont meilleurs que la Pomme)

    Pour commencer, j’approuve Onche (en partie seulement). Tu es peut être un peu dur avec Android dans ton article même si c’est une pâle copie de iOS à mon avis. Du côté de Windows Phone, j’arrive pas à apprécier même si je suis bien obligé de reconnaître que l’interface est vraiment nouvelle pour le coup – comme Windows 8, malgré le fait qu’ils auraient peut-être pas dû pour ce dernier ;).

    Sinon je suis bien d’accord avec l’ensemble de l’article (par ailleurs très complet et objectif malgré quelques intolérances si je me souviens bien de tout, ce qui n’est pas sur ^^). Je me souviens avoir vu dans un autre post (celui sur le MBA Haswell si ma mémoire est bonne) que tu disais avoir vu affiché 20h00 de batterie restante. J’ai un MBA Haswell en configuration maximum sous Mavericks et je dois avouer qu’il me dit 20h00 de batterie plutôt souvent et qu’il les dépasse même (il a tenu le record de 20h47 montre en main en très basse consommation : juste Libre Office et Aperçu d’ouvert, rétro-éclairage et luminosité activés mais au minimum et pas de Wi-Fi, Bluetooth ou autre et j’avoue avoir dormi pendant qu’il restait allumé avec interdiction de se mettre en veille le pauvre petit :P).

    J’ai particulièrement apprécié le chapitre sur les trolls. Il est très représentatif du fait que les critiques envers Cupertino sont souvent faites par ceux ne connaissant même pas les produits ou alors se basant uniquement sur des chiffres bruts sans prendre en compte leurs besoins et les résultats finaux.
    À l’avantage d’Apple, ils savent exactement sur quoi et pour quoi ils développent et peuvent donc optimiser sans trop de problèmes pour leurs produits ce qui leur évite d’avoir à mettre en place des monstres de force brute pour prévoir un OS lourd et non optimisé pour l’appareil.
    Au contraire, chez Android/Windows, ils doivent prévoir pour des centaines de possibilités et suivre le marché sans cesse fluctuant des producteurs, qui eux doivent prévoir pour un OS non optimisé.

    Et si il y a un point positif dans tout tes articles (excepté le fait que je les trouve excellents), c’est que tu sais rester objectif au maximum et argumenter tes dires tout en plaçant de petites touches d’humour (là il y a aussi Makks qui passe ^^) et surtout tu rappelles qu’il n’existe pas de machine parfaite, convenant à tous, du gamer au photographe, en passant par l’écrivain travaillant sur son prochain roman.

    Sur ce, bonne continuation et continue d’écrire comme ça, tu es vraiment bon:) !

Laisser un commentaire