Accueil » Catégories suivantes » Guide test : Guild Wars 2
Guide test : Guild Wars 2

Guide test : Guild Wars 2

Aujourd’hui est un grand jour pour ArenaNet. Leur nouveau bébé, Guild Wars 2ème du nom, ouvre enfin ses yeux (enfin.. ses serveurs). Découvrons ensemble ce nouveau MMORPG.

Avant toute chose, sachez que je n’étais pas, mais alors vraiment pas branché par Guild Wars 2. J’ai toujours préféré son « concurrent » World of Warcraft qui m’a compté parmi ses joueurs pendant plus de 4 longues années. D’ailleurs, je ferais beaucoup de comparaisons entre ces deux MMORPG (Note : MMORPG = Massively Multiplayer Online Role Playing Games => jeux de rôle en ligne massivement multijoueurs).

Je ne serais donc pas de ceux qui ont attendus Guild Wars 2ème du nom comme le messie, comme une révélation divine dans l’univers du jeu vidéo, et à l’heure ou je termine ce second paragraphe, je me demande encore comment j’ai pu en arriver à tester ce jeu. Toutefois, je tacherais d’être le plus objectif possible. Oh, et parce que je suis quelqu’un de très gentil et tout et tout, je tâcherais de prendre quelques vidéos en même temps, pour illustrer cet article avec autre chose que des screenshots !

Dernier point, j’éviterais tous les détails technique, ou sinon, je tâcherais de donner une définition de chaque terme un peu compliqué. C’est un test de jeu là, pas une revue scientifique 🙂

5 ans !

C’est long quand on attend quelque chose, non ?

Et oui 5 ans, car c’est en 2007 qu’ArenaNet a parlé pour la première fois de Guild Wars 2 dans un communiqué officiel mettant en avant le nouveau bébé. Au fil du temps le jeu a plusieurs fois été annoncé (non-officiellement) pour sortir « à telle ou telle date », notamment en décembre 2010 lorsque la version « Cataclysm » de World of Warcraft est sortie. Il faut dire que les rumeurs allaient bon train, mais en toute logique, je dirais. Blizzard se dépêche de sortir sa nouvelle mise à jour pour parer la sortie de Guild Wars 2 pour noël ?  Normal, en somme. C’est d’ailleurs ce qui ce passe en ce moment où Mists of Pandaria, sa nouvelle extension va sortir environ 15 jours après Guild Wars 2.

ArenaNet a donc au fil du temps su maintenir ses fans en haleine avec en particulier de nombreux screenshot, anecdotes, et informations sur le jeu comme l’importante modification apportée au gameplay.

Une première bêta fermée du jeu, réservée seulement à un petit groupe de testeurs sélectionnés par l’équipe de développement, a eu lieu du 16 au 18 décembre 2011. Une bêta spéciale pour les journalistes a ensuite eu lieu en février 2012, ainsi que l’inscription pour la bêta fermée pour les joueurs qui s’est déroulé en mars 2012. Par la suite, plusieurs week-end beta ouverts à tous les joueurs (du moins aux plus chanceux !) ont eu lieu.

Pour information, la différence entre une béta « ouverte » et « fermée » : Une bêta fermée est réservée à des personnes triées sur le volet qui n’ont en aucun cas le droit de parler du jeu (Journal, articles de presse, magazine, blog..) Aucune vidéo, aucun screenshot (capture d’écran) ne peut être dévoilées. Contrairement à la bêta ouverte, où le précieux passe de connexion se fait par tirage au sort qui lui, est ouvert au commun des mortels et où là, vidéo, articles et images vont pulluler sur la toile par la suite !

Pourquoi je n’accroche pas.

J’en ai parlé au début de l’article, pourquoi je n’accroche pas à Guild Wars ? Disons que je suis un habitué de World of Warcraft qui est radicalement différent de GW. Sur tous les points. Graphismes, gameplay, races, classes, décors, histoire.. En dehors de l’univers heroic-fantasy, il n’y a aucun point de comparaison. J’ai pourtant essayé de m’y mettre en jouant chez des potes.. Une fois, deux fois, puis non. C’était définitivement pas mon truc. Je préférais rester dans mes graphismes un peu « cartoon » de World of Warcraft. OK c’était vieux et moche comparé à GW, mais c’était mon vieux moche à moi auquel j’étais habitué quoi. (D’ailleurs, l’image sur votre gauche, c’est un Orc dans World of Warcraft)

Après le truc, c’est que j’avais autant d’amis joueur de World of Warcraft que de GW. Cruel dilemme donc. En revanche, voici une petite liste de choses que j’ai immédiatement apprécié :

  • Les graphismes
  • Pas d’abonnement
  • L’histoire
  • Les décors
  • L’esprit de la communauté

C’est vrai que c’est pénible de devoir payé un abonnement pour jouer à un MMORPG.. Guild Wars m’a donc agréablement surpris en étant gratuit de ce côté là ! J’ai également trouvé la communauté moins « kikoo« , moins « gamine« , comme on peut (trop) souvent le voir sur les forums de Blizzard ou en jeu. Après, je dis pas que y’a pas de fous dans GW hein ! 😀 Mais au bout de plusieurs années, c’est pénible de voir des joueurs se croire indispensable en te sortant des « 2 tte facon mec tu vien de dir nn au best joueur du serveur !!! t tro un looser tarivera a ri1 si jsuis pa la allé salu gro naz +++« 

Non non, je suis vraiment sérieux. J’ai plus la capture d’écran (faut dire que mon dossier de screenshot en contient environ 4500) mais le gars m’a vraiment sortis ça au début d’un donjon. Dans un premier temps on trouve ça marrant, mais au bout de 4ans, ça gonfle.

De plus, débuter un nouveau jeu à mille lieux de ce que vous connaissez, c’est presque du masochisme ! Dans WoW, je connaissais par coeur chaque carte, presque chaque quête, chaque race, la quasi totalité des attaques, les métiers, et j’avais tellement souvent monté certains métiers comme la forge, l’ingénieur, le minage ou la joaillerie, que je connaissais par coeur les composants nécessaires ! Je jouais en arène presque toutes les semaines pendant environ 1 ans avec deux coéquipiers, je connaissais sur le bout des doigts chaque stratégie de chaque boss de raid des 3 dernières extensions, je reconnaissais chaque skin (l’apparence) des objets, bref, vous voyez le genre ? Le vrai joueur quoi.

Là.. C’est tout reprendre à 0. C’est accepté d’être celui qui va posé les questions bêtes sur les canaux de discussions, c’est celui qui va imprimer une carte de la ville parce qu’il va être tout le temps paumer au début, celui qui va (très) mal placé ses points de compétences, ralala.. Dur de se motiver quand on démarre comme ça non ?

Mes attentes ?

Je suis pour ma parts un très très gros joueur de PVP, et à ce que j’ai pu lire et voir dans les vidéos et communiqué de presse sur Guild Wars 2, je serais servis de ce côté là ! En particulier avec le mode de jeu « Monde contre Monde » qui donne suite à d’immenses bataille en jeu mettant en scène plusieurs centaines de joueurs ! Enfin !! Ça va me changer des captures de drapeau à 10 contre 10 dans Wow !

Je compte aussi profiter pleinement des magnifiques graphismes de ce jeu. C’est d’ailleurs un bon point à souligner, ce jeu sait rester superbe, et tourner sur la grande majorité des PC ! Pas besoin d’avoir un AlienWare ou un PC de compétition pour le faire tourner..

Découvrir un nouveau monde peut être quelque chose de très intéressent également.. Même si comme précisé dans le chapitre précédent, repassé au rang de noob me fait un peu peur, ça peut être sympa !

J’ai aussi quelques amis qui s’y mettent également. C’est donc l’occasion de passé de bons moments avec eux ! En particulier avec Skype lancé à côté !

 

Trêve de blabla, passons à Guild Wars 2 !

Grace à Mikl qui fait également partis de la rédaction, j’ai pu profiter un peu de la bêta ouverte qui eu lieu.. De mémoire en avril 2012. Je n’ai pas pu en profiter beaucoup, un peu moins de 20 minutes, mais ça ma permis de découvrir la création de personnage, l’histoire personnel, et de visiter un peu le jeu. Juste avant de le recevoir d’ailleurs, j’ai eu des échos sur un (très) grand nombre de messages d’erreurs qui survenait en jeu. Certains joueurs ne pouvaient plus se connecter, d’autres étaient immédiatement déconnectés en jeu (déco sauvage).. Erreur 37, erreur 42.. Bref, passons. (Mais j’en parle parce que j’étais déjà pas motivé, alors on va dire que ça a pas aidé)

De mon côté, le téléchargement du jeu c’est fait de manière relativement rapide. Je ne sais pas exactement combien de Giga j’eusse à télécharger, mais mon excellente vitesse de téléchargement (2,46 Mo/S en moyenne) ma permis de trouver le temps.. Légèrement moins long. Au passage, je tiens à souligner la beauté du launcher. Les effets de peintures sur le côté, simplement superbe ! Mais.. OOOOOOOOOH ! Que vois-je ?! « Apprenez à jouer à Guild Wars 2 avec notre manuel en ligne » Alors ça, je suis sur le c*l ! Voyons donc ce que c’est.

Waou ! Un guide complet du jeu, de A à Z est gratuitement mis à votre disposition ! De quoi faire passé le temps pendant que le jeu se télécharge ! Malheureusement pour moi, je n’ai pas eu le temps de tout regarder en détail, je profite justement du temps de téléchargement pour commencer cet article 😉 Comme quoi, j’avais pas mentis ! je vais vraiment découvrir le jeu au fur et à mesure que je vais écrire cet article. (91% d’ailleurs en ce moment) Mais en tout cas, c’est beau, épuré, propre, bien expliqué, digne de moi quoi, j’adore !

Tiens, l’installation est arrivée à 100% Me voilà désormais sur l’écran de connexion.

Un petit SMS pour prévenir les copains que j’arrive, je clique sur « S’identifier », et…

AHAH ! La blague.

Bon, la fameuse erreur 42 dont j’ai parlé au début (ou milieu) de l’article. Ce n’était donc pas un mythe, ou une histoire raconté pour faire peur aux petits. Elle existe bel et bien, et au jour d’aujourd’hui, à 17:32 H de Paris le 28 Août, impossible de se loger. Tant pis. Je vais me faire un chocolat, discuter un peu sur Skype, et revenir .. Plus tard !

1H30 plus tard

Une douche, un chocolat, et deux paquets de gâteaux plus tard, me voilà à nouveau devant Guild Wars 2 tout en étant sur skype avec les gars. Je retente une connexion et.. oh ! ca fonctionne !

Première étape, choisir un serveur. Grâce à l’accès anticipé au jeu (bonus de la pré-commande) les gars avaient déjà un personnage niveau 50 sur Mer de Jade. Bon, et bien c’est partis alors !

(PS : Là, vous ne l’entendez pas, mais la musique d’intro est juste sublime)

Choix de la race :

Déjà, on en prend plein la vue. Des effets de lumière et de couleurs, une déco soignée, un bel effet peinture, y’a pas à dire, le premier écran du jeu envoie déjà du lourd.

  

La création de personnage.

J’ai donc choisis de créer un Azura. Pas par hasard, j’ai passé ces deux dernières années à joué gnome ingénieur dans World of Warcraft, alors l’idée de refaire un p’tit machin ingénieur à nouveau me séduisait pas mal.. Concernant l’outil de création de personnage, je suis bluffé. Il est ultra complet, super puissant. Petite déception en revanche pour le choix des coupes de cheveux.. Très très treeeees limité j’ai trouvé sur cette race (après, j’ai pas été voir les autres) Il est possible de tout modifier, de la taille de l’iris à la forme du nez, de l’arcade sourcilliaire ou du menton, la couleur de la peau, des tâches sur cette dernière, taille/épaisseur/longueur des oreilles..

Une fois le personnage personnalisé comme on le désire, nous avons la possibilité de définir son histoire. C’est une grosse innovation de Guild Wars 2 d’ailleurs, car même si vous décidez admettons de créer un Azura ingénieur comme moi, à moins de choisir exactement la même histoire que moi (des centaines de possibilités de permutation) vous n’aurez pas tout a fait le même personnage !

   

Une fois tout ceci terminé, vous aurez droit à une cinématique spécifique à ce que vous avez choisis avant de vous plonger pour de bon dans l’univers de Guild Wars 2. J’ai adorer le fait que les cinématiques soit faites comme tout le reste des illustrations du jeu : En effet peinture. C’est sublime. En revanche, j’ai noté deux petites erreurs de traduction dans le texte qui apparaît en sous-titre lors de la cinématique.. Rien de bien méchant.

OH, ET POINT IMPORTANT.

Vous voyez ci-dessus, qu’il y a 3 screens côte à côte ? Regarder bien celui du milieu… Je me suis mangé une erreur 42 à la fin de la création de mon personnage ! LA FIN DE LA TOUTE FIN DE LA CRÉATION !! Je tape son nom (Adenaqui) je valide, et…. ERREUR 42 ! BORDEL !

Enfin bon. Le système est assez bien fichu, j’ai pas eu à tout recommencer. J’ai juste attendus un peu et à revalider plus tard. Mais sur le coup, je dois admettre avoir eu une grosse frayeur.

Mes premiers pas In-Game*

*En jeu

Enfiiiin ! Je foule le sol de GW2. Je découvre une belle interface, de beaux décors, je ne sais même pas où regarder et quoi d’écrire, tellement tout est nouveau autour de moi ! Je reviendrais donc plus en détail par la suite sur certains points précis.

___ 

Le menu de personnalisation d’interface est relativement bien fait, très complet. Il y a même un taux d’ips (Image par seconde) indiqué en bas en temps réel. Sympa, vraiment !

A présent, je m’en vais vers de nouveaux horizons et ne manquerait pas de mettre cet article à jour pour y rajouter mes impressions sur les quêtes, le PVE, le PVP, et le gameplay de Guild Wars 2 !

En espérant que cet article (inachevé) vous a plus !

Edit : Pour conclure cet article, j’ai eu l’idée d’y insérer un petit montage fait à partir d’une capture d’écran de mon personnage maintenant niveau 15 😉

Classe hein ?

Allez, à très vite !

Pour lire la suite de l’article, c’est par ici : 

(Chapitre 3 en cours d’écriture…)

A propos de Evan FORGET

Fondateur du site et principal rédacteur de Bref le Mag. Photographe dans la vie, et passionné de bugs et de technologies.

14 commentaires

  1. C’est un excellent jeu c’est le premier guild wars que je fais et je suis vraiment content de mon achat le jeu a était très bien développer les combats sont dynamique rien à dire. Je le conseil à tous, jouant à wow en plus de guild wars 2 je peu dire qu’il n’y a rien à envier à wow à part quelque difficulté à trouver certain endroit selon les races choisit.

  2. Personnellement j’ai pas une grosse critique a faire dessus, en effet je n’ais pas joué au 1 et je suis en joueur de world of warcraft. Il est très claire que le jeux est très dynamique et les graphismes bien travaillé le monde de guild wars 2 bouge sans cesse. Le seule reproche que je peux lui faire, c’est au niveau du PVP(jcj) pour un jeux comme celui la je ne peux pas tolérer qu’on soit lv 80 directement avec un stuff épique. Au niveau de jeux de GW 2 on doit pouvoir progresser dans le monde du pvp. Ce n’est pas le cas pour wow en plus des 2 factions ennemis proposé.

  3. excellent jeu et probablement le meilleur MMO. J’adore ! dommage qu’ils aient retirer quelques trucs sympa du 1

  4. Des décors fantastiques, un gameplay basé sur l’exploration, des combats très nerveux , une bande son plus que correcte… et en plus les evenements dynamiques qui surviennent et qui peuvent changer la map! tout est bon dans ce jeu… En plus il est très bien optimisé, je peux même mettre des effets de flous.jai une hd3400 et le jeu tourne bien dessus! La communauté y est plutot cool et personne ne va te kické parceque tu dps pas assez ou un truc de ce genre

  5. Tout simplement énorme. La direction artistique du jeu est juste énorme, les paysage sont magnifique, le design des monstre ect est juste magnifique. Le gameplay est fluide et facile à prendre en main tout en restant vachement profond. Le seul défaut ,pour moi, est l’aspect un peu brouillon des combat quand de nombreux joueur s’y mettent. Bref, PRENEZ CE JEU !

  6. J’adore l’image qui conclu ton article, avec l’asura. Y’aurait moyen d’avoir un tuto qui explique comment faire ?

  7. A vrai dire je ne suis pas trés fan de MMORPG mais je veux donné mon avis sur ce jeu car il a vraiment retenu mon attention, je vient de l’acheter et j’ai vraiment accroché d’autant plus qu’il n’y a aucun frais d’abonnement ce que je trouve plutôt pas mal pour un MMO et les nombreuses factions et professions disponibles sont tous simplement grandioses ainsi que les différent pouvoirs et tactiques mis à disposition pour combattre l’ennemi. Bref, c’est un bon jeu et les fans du genre ne seront pas déçu.

  8. Guild Wars 2 est un jeu énorme. On ne se lasse jamais, ne s’ennuie jamais, entre le mode pve très interressant et le mode PvP composé du World vs World et du PvP classique. Guild Wars 2 est à la hauteur de mes attentes !

  9. Finie l’époque des PVE avec mobs poteaux, des quêtes idiotes à prendre en pack pour liquider une zone, finie l’époque des appels au LFG pour constituer un groupe standard, chose quasi impossible car il manquait toujours un tank un heal un je sais pas quoi, finie l’époque des pseudo mmos-solo, finie l’époque des PVP sans intérêt, finie l’époque des jeux a abonnement. GW2 est un jeu majeur, sa sortie est toute aussi marquante que celle de wow en 2004 -2005. Les seveurs sont remplis a ras bord,s d’ou les soucis du lancement mais vraiment LE mmorpg incontournable depuis world of warcraft.

  10. whaouuuu ! voilà comment je définis ce jeux.. après avoir jouer durant ces 3 jours de prè-commande je peux dire que ce guild wars 2 tient ces promesses ! complètement différent du 1er.. on se retrouve souvent à 15 joueurs sur le même boss… ( forcément avec tout les sort lancés sa devient vite le gros bordel sur le terrain !) mais que c’est jouissif, graphisme très fin, musiques très bien choisit, jouabilité au poils ( petit temps d’adaptation quand même ! ), une carte immense, des types de partie pour tout type, des mini jeux en plus ( jeux des barils, panorama etc…) du fun du fun et encore du fun.. on en a pour son argent, même si actuellement quelques problème de serveur vienne en-tacher le plaisir de jouer ( mode dépassement, puis retour aux serveur !)j’accroche et Vous accrocher à coup sûr !

  11. Très bon article. Belle présentation, complet, enfin quelque chose de différents et d’original.

Laisser un commentaire